Claude Pacheteau

Le Teckel : un film grinçant, cynique et polémique !

Le réalisateur Todd Solondz est qualifié de « dérangeant » dans le monde du cinéma indépendant américain. Ce cinéaste revient avec une comédie grinçante : Le Teckel. Un film à sketchs dont un chien, un teckel donc, sert de fil conducteur au fur et à mesure de sa vie et des nouveaux maîtres qu’il est amené à rencontrer. 

Une femme anxieuse et psychorigide, mère d’un petit garçon ; une assistante de cabinet vétérinaire mal dans sa peau ; un professeur moqué par ses étudiants ; et une femme âgée aveugle, atteinte d’un cancer et qui n’épargne aucun sarcasme à sa petite-fille. Voici les 4 personnages qui vont croiser la vie d’un chien dans le film du réalisateur Todd Solondz dans son dernier film : Le Teckel.

Surnommé Wiener Dogsaucisse »), Todd Solondz, réputé pour être un réalisateur « dérangeant », a souhaité retracer avec ce film la chronique de la vie d’un chien, de la manière dont il affecte les humains qu’il rencontre au fur et à mesure et donne un sens à leurs vies.

Au festival de Deauville, le film de Todd Solondz a remporté le prix de la Révélation et du Jury. Les présidents y ont célébré « la truculence, la pertinence, la forme très anticonformiste […] l’extraordinaire originalité, l’humour, l’inventivité ».

L’humour dont fait preuve le réalisateur est grinçant, voire cynique. Ce film n’est pas sans laisser chez le spectateur une impression de malaise. Car le film Le Teckel met en scène des personnages pas très sympathiques. Que l’on suit au fur et à mesure que le brave toutou les accompagne. 

Dans les critiques, on trouve bien entendu du « pour » - les comédiens sont salués pour leurs interprétations - et du « contre ». Chacun se fera son opinion. Mais ce film ne laissera pas insensibles les passionnés de chiens, et de cette race en particulier. 

 

Le Teckel

De Todd Solondz

Etats Unis

Comédie dramatique

1h28

Sortie le 19 octobre 2016 sur les écrans.

Avec Greta Gerwig, Zosia Mamet, Julie Delpy, Kieran Culkin, Danny DeVito, Ellen Burstyn, Tracy Letts et Keaton Nigel Cooke.

 

Le Teckel : l’anecdote du film

Il semblerait que le teckel de ce film ait donné du fil à retordre au réalisateur ! Il refusait d’obéir à ses instructions et a même mordu l’un des acteurs. Ni Greta Gerwig ni Ellen Burstyn ni Danny DeVito ne sont parvenus à lui faire entendre raison, peut-on lire sur le Net.

 

Teckel : une race de chien à l’image souvent malmenée

Le teckel : vous souvenez-vous que c’était sa silhouette qui était peinte à une époque sur les trottoirs afin d’inciter les maîtres à « utiliser » le caniveau pour les déjections de leurs chiens lors des promenades ? 

Un ‘‘symbole’’ qui, on peut le concevoir, n’a pas vraiment été apprécié par les propriétaires d’un teckel !

Un seul standard, une seule race, mais 3 variétés de poil : ras (Kurzhaar), dur (Rauhhaar), et long (Langhaar).

Les teckels sont regroupés au sein du groupe qui leur est spécialement dédié, le 4eme dans la nomenclature cynophile.

Et si vous désirez posséder l’étendue complète de la variété de tailles (trois sont disponibles : standard, nain et kaninchen) et de couleurs qu’ils offrent, il vous en faudrait pour cela… 27 au total !

Les teckels sont des chiens courageux et endurants, qualités qui en font des auxiliaires très appréciés des chasseurs ; la race a été au départ créée pour cela.

Mais le caractère de chaque variété diffère quelque peu. Le poil long est ainsi considéré comme étant le plus calme ; le poil dur est un « clown », toujours partant pour une pitrerie ! Enfin, le poil ras fait figure de référence avec son look indémodable et son caractère constant.

 

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC