layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Kerdog : un chariot pour chiens handicapés ou convalescents

Kerdog : un chariot pour chiens handicapés ou convalescents

Article publié le : 27/05/2019

Conçu avec des vétérinaires français et américains, le Kerdog est un appareillage destiné aux chiens handicapés de l’arrière-train ou en phase de récupération après une opération. Présenté au 38e salon International des inventions de Genève, ses concepteurs, Roland et Raymond de La Celle, ont reçu la médaille d’or du jury International. 

Plus de 700 inventeurs ont participé en 2011 au dernier Salon international des inventions de Genève (Suisse), issus de 45 pays du monde. Deux frères, Roland et Raymond de La Celle, de Sopihadog en faisaient partie. Ils ont d’ailleurs été récompensés de la médaille d’or pour leur invention : un appareillage permettant aux chiens handicapés de l’arrière-train ou en phase de récupération après une intervention chirurgicale de pouvoir se déplacer. 

Baptisée Kerdog, cette invention est déjà très demandée. La liste d’attente pour en bénéficier n’arrête pas de grossir, indique un article publié sur le site du quotidien Le Parisien, qui rappelle notamment qu’en France, 6 000 chiens sont opérés d’une hernie discale chaque année et 20 000 sont handicapés pour diverses raisons, souvent l’arthrose. 

La construction de 60 nouvelles machines, testées et approuvées par l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA, Val-de-Marne), a été lancée par son entreprise, Sophiadog de Ris-Orangis (Essonne).

Cela fait deux ans qu’ils planchaient sur le projet de cette « machine ». « Nous comptons plusieurs vétérinaires dans notre entourage. Ils nous parlaient des problèmes concernant la rééducation des chiens », explique le président de Kerdog dans l’article du Parisien

« Les manipulations des pattes arrière, pour les stimuler, doivent se faire systématiquement à la main. Les gens se lassent car les progrès sont très lents. Parfois, ils font piquer leur animal », poursuit Raymond de la Celle. 

Le Kerdog propose donc une alternative « dont la mise en œuvre est possible par le propriétaire lui-même », atteste pour sa part le professeur Pierre Moissonnier, chef du service de chirurgie générale et neurologique à l’ENV de Maisons-Alfort. 

Le Kerdog s’utilise simplement : le chien est maintenu par un harnais et ses pattes arrière reposent sur un petit chariot. Il marche donc comme une traction avant, avec deux pédales mettant en mouvement ses membres postérieurs. 

Eviter l’ankylose et rester autonome 

Pour les chiens très handicapés, le Kerdog évite l’ankylose. Pour les autres, cela accompagne l’évolution de la rééducation. Trente minutes matin et soir suffisent.

Trois tailles de Kerdog sont disponibles en fonction du poids du chien.

Les vétérinaires peuvent prescrire l’appareil, qu’il est possible d’acheter (entre 1 500 € et 2 500 €), ou de le louer (300 € par mois).


SantéVet

Eensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Sophiadog - DR

Arthrose Hernie discale
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure