layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Hommage à Harry, un « chien d’amour » assuré chez SantéVet

Hommage à Harry, un « chien d’amour » assuré chez SantéVet

Article publié le : 02/10/2020

Thierry compte parmi nos clients ayant souscrit une assurance santé animale chez SantéVet pour ses compagnons à 4 pattes. Il a tenu à rendre hommage à Harry, un berger australien, son « chien d’amour » comme il l’appelle affectueusement, et qui l’a quitté ainsi que Sandrine sa maîtresse des suites d’un cancer. Une épreuve lourde à passer, où il a fallu faire face à des soins couteux. L’assurance pour chien a permis de les aider en remboursant ses maîtres rapidement des frais vétérinaires. Aujourd’hui, la peine est toujours présente dans le cœur de Thierry – et de Sandrine - qui a tenu à rendre hommage à Harry. Faire le deuil de son animal est un parcours parfois long à surmonter dans le temps. Publier un témoignage sur le Internet peut paraître n’être pas grand-chose pour certains. Pourtant il contribue à pérenniser le souvenir de celui qui n’est plus, mais que l’on n’oubliera jamais. Vous aussi, vous pouvez nous envoyer vos témoignages.

Thierry et son épouse Sandrine sont des maîtres responsables et amoureux de leurs animaux. Cela se sent immédiatement dans le message que Thierry nous a envoyé depuis son espace client SantéVet.

Il a en gros sur le cœur depuis que Harry, son « chien d’amour » comme il le surnomme, les a quittés.

Harry, laissant orphelins le foyer qui se compose également d’autres animaux. Il y a Louloutte, une chienne labrador trouvée il y a 3 ans alors qu’elle n’était pas identifiée ; Max, un chien de la Fondation Brigitte Bardot, issu de Roumanie et que Thierry et Sandrine ont adopté à l’âge de 19 mois ; puis Bambi, le chat, qui a rejoint lui aussi le paradis des animaux à l’âge de 14 ans, un mois environ après Harry et qui était en traitement pour une insuffisance rénale depuis plusieurs années.

« J'ai toujours du mal, il me manque tellement », nous confit Thierry au début de son message en nous parlant d’Harry. On sent cette douleur qu’il ne parvient pas à effacer et qu’il a besoin d’exprimer. Cela fait partie du travail de deuil qui est parfois long et douloureux lors de la perte d’un être cher. Un compagnon à 4 pattes le vaut bien et cela n’a rien de ridicule que de vouloir l’exprimer… à condition d’être écouté.

SantéVet : une oreille attentive pour les maîtres d’Harry

Cette oreille attentive, il l’a entre autres trouvée chez SantéVet où Harry était assuré. « Lorsque nous avons des échanges téléphoniques, vous êtes toujours à notre écoute », nous écrit Thierry. « Nous sommes très satisfaits de SantéVet. Ne changez rien. Félicitations à toute l'équipe de SantéVet. »

Des débuts difficiles

L’histoire d’Harry commence en mars 2014 par une petite annonce publié sur un site de ventes sur Internet bien connu : « A vendre berger australien 150 €. Sandrine et moi avons flashé tout de suite », se souvient Thierry. « C’était un samedi matin et l’après-midi même nous allions le chercher chez un comportementaliste chez qui des personnes âgées l’avait confié car ils ne pouvaient plus s’en occuper. »

Harry était alors âgé de 19 mois. « Au début, tout n’a pas été facile. Il était craintif, et à chaque visite chez le vétérinaire, il avait peur. C’est un chien qui avait besoin d’être rassuré, aimé et être en totale confiance et c’est ce que nous avons fait. »

« Jamais je n’ai eu autant d’amour pour un chien. »

« Ensuite lors des visites chez le vétérinaire, je lui parlé, je lui disait : ‘’Ton maître est là et il te protège’’, toujours avec des petites friandises et il était alors en confiance et se laissait ausculter sans problème. Ce fût des années de bonheur pour moi. Jamais je n’ai eu autant d’amour pour un chien. C’était fusionnel entre nous deux. Je n’avais qu’à regarder ses yeux et je comprenais ce qu’il voulait. Un chien plein d’énergie, plein de bonheur aussi. S’i il avait pu parler, il nous l’aurait dit haut et fort ! »

En octobre 2019, tout s’écroule. Thierry et Sandrine apprennent qu’Harry souffre d’un lymphosarcome (cancer des ganglions). « Ce fut un choc. Ce n’était pas possible que cela tombe sur lui et pourtant ! »

Le difficile choix du traitement vétérinaire

Il y avait alors deux possibilités en matière de soins : une chimiothérapie ou bien traitement par cortisone. « Lorsque nous avons lu les contraintes à la fois pour lui et pour nous, c’était trop lourd. Il aurait fallu l’isoler lors du traitement par chimio. Il n’aurait pas compris et nous avons choisi le traitement par cortisone. »

Thierry et Sandrine sont certains d’avoir pris la bonne décision. « La cortisone l’a maintenu en vie pendant tous ces mois, d’octobre 2019 à ce jeudi 18 juin 2020, date de son décès. L’espérance de vie était de quelques mois, mais lui a survécu plus longtemps. Je suis tellement triste, malheureux de l’avoir perdu. Je le pleure encore et encore. »

La promesse de ne pas laisser souffrir Harry

« Je me suis promis de ne pas le laisser souffrir et lui disait : ‘’ Ton maître est là et sera avec toi jusqu’au bout.’’ Je me disais que tant qu’il mangeait, buvait, faisait ses besoins, cela irait et que lorsqu’il bouderait sa gamelle, ce serita la fin. C’était un battant… et il s’est battu jusqu’au bout. »

Harry a reçu beaucoup d’amour de son maître et de sa maîtresse et Thierry est « sûr que lorsqu’un chien ou tout autre animal reçoit plein d’amour, de caresses, de bisous, ce sont alors des animaux hyper heureux et qui savent vous rendre leur amour en retour. Nous savons qu’il a été heureux jusqu’au dernier jour tout comme nos deux autres chiens adoptés également et heureux aussi. »

Dans cet hommage, Thierry a souhaité également remercier ses vétérinaires, le Docteur Renault et le Docteur Lesot « pour leur professionnalisme, pour qui nous sommes et seront toujours en totale confiance pour nos deux chiens Louloute , Max et le chat Bambi ».

Quant à SantéVet, l’assurance pour chien de Harry  -Thierry avait choisi la formule Confort –, elle a permis de pouvoir lui offrir les meilleurs soins possibles. « Harry a eu des examens onéreux. Heureusement que nous avions l'assurance. Les remboursements sont effectués très rapidement après l'envoi de la demande », explique Thierry qui a d’ailleurs parrainé plusieurs personnes de son entourage et des amis.

« C’est avec beaucoup de peine que je vous ai écrit ces quelques lignes », nous écrit Thierry à la fin de son message, et nous le comprenons. « Mais c’était important pour moi et mon chien d’amour Harry que je n’oublierai jamais. »

Si la publication de ce témoignage peut aider ne serait-ce qu’un petit peu à « adoucir » la peine de Thiery et de Sandrine, cela serait pour nous une belle récompense et pour ce couple amoureux de leurs compagnons peut-être une aide à faire leur deuil sans jamais oublier le compagnon qui est parti et reste à jamais dans leur cœur.

 

Vous aussi, rendez hommage à votre compagnon.

Vous pouvez rendre hommage à votre chien et/ou chat qui, bien naturellement, compte beaucoup pour vous et fait partie intégrante de votre foyer. Chez SantéVet, nous sommes à votre écoute.

Nous n’assurons que ce que nous aimons et connaissons. En cela, SantéVet est bien plus qu’une « simple » assurance. Envoyez-nous votre histoire depuis votre espace client SantéVet ou bien par mail à l'adresse redaction@santevet.com

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Harry, Louloutte, Max et Bambi/DR

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure