layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Des colliers antiparasitaires retirés du marché

Des colliers antiparasitaires retirés du marché

Article publié le : 02/05/2019

L'Agence nationale du médicament vétérinaire, par le biais de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), a décidé de retirer l'autorisation de mise sur le marché de plusieurs colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie.

Est-ce le principe de précaution qui a incité l'Agence nationale du médicament vétérinaire, par le biais de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) de décider de retirer l’autorisation de mise sur le marché de plusieurs colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie, chiens et chats ? 

Suite à des travaux de réévaluation de risques, l’Anses via l’Agence nationale du médicament vétérinaire a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché de plusieurs colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie. Cela concerne 76 types de colliers sur les 110 possédant une AMM (autorisation de mise sur le marché)

Des colliers utilisés ches le chien et le chat


Ces colliers antiparistaires sontutilisés chez le chien et le chat (collier ant-puces, colliers contre les tiques...) pour l’élimination, ainsi que pour prévenir l’infestation de l’animal par les parasites externes. Ils sont notamment commercialisés dans les jardineries, les animaleries et la grande distribution.

Suite à une réévaluation des colliers antiparasitaires (faite selon des scénarii d’exposition dits « défavorables », ou « scénario du pire », car correspondant à des cas d’exposition maximale qui engendreraient les risques les plus élevés pour les utilisateurs), des risques potentiels en cas d’exposition chronique, sur le long terme, par voie cutanée chez l’utilisateur et plus particulièrement chez l’enfant ont été mis en évidence pour certains de ces colliers.

En conséquence, la commission nationale du médicament vétérinaire a considéré que le rapport bénéfices/risques de ces colliers était défavorable. Sur cette base, l’Agence nationale du médicament vétérinaire a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché de ces médicaments antiparasitaires.

L’Agence recommande aux propriétaires d’animaux de compagnie ayant recours à l’un des produits faisant partie de la liste en question d’en cesser, dès à présent, l’utilisation et indique que d’autres colliers sont disponibles sur le marché.


Source : Anses

Protéger le chien et le chat contre les parasites externes reste une priorité

Tous les colliers antiparasitaires ne sont pas incriminés. 

Il existe d’autres moyens de protéger chiens et chats efficacement contre les parasites externes, tiques et puces en premier lieu (voire moustiques et insectes aussi), qui peuvent être responsables de la transmission de maladies.

Sous forme de spray ou de pipette (spot-on), ces produits sont à renouveler en moyenne tous les mois. Il est important de protéger tout au long de l’année son compagnon. Votre vétérinaire peut vous conseiller sur leur mode d'utilisation et d'application. 

L’assurance santé animale du chien ou l’assurance santé animale du chat peut, comme c’est le cas chez SantéVet grâce au forfait prévention, prendre en charge en partie le remboursement des antiparasitaires. 




SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Tique Puce Collier anti-puces Moustique et insecte Antiparasitaire
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure