layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Découvrir un métier grâce à SantéVet sur Facebook

Découvrir un métier grâce à SantéVet sur Facebook

Article publié le : 06/05/2019

SantéVet vient de lancer sur sa page Facebook un nouveau rendez-vous. Il permet de poser à un professionnel des questions sur un métier en relation avec l’animal de compagnie. Le premier de cette série a été consacré à la profession d’ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire). Anne-Marie Lebis a répondu aux demandes des internautes.

Anne-Marie Lebis est ASV : auxiliaire spécialisée vétérinaire. Elle a inauguré notre nouveau rendez-vous sur notre page Facebook, qui vous permettra d’aller à la rencontre et à la découverte d’une profession liée aux animaux de compagnie. Régulièrement, vous pourrez ainsi poser vos questions, celles-ci devant bien entendu être en rapport avec le thème abordé.

 

ASV : un métier aux tâches variées

 

ASV est une profession comprenant des tâches variées comme l’a souligné Anne-Marie Lebis : « C'est un métier à multiples facettes, et sa diversité en fait tout son intérêt : nous sommes à la fois chargées de l'accueil des maîtres et de l'organisation des rendez-vous, de l'aide aux soins aux animaux, de l'assistance à la gestion comptable et des stocks mais aussi de l'entretien de la clinique. ».

« C'est un métier combinant les tâches que peut effectuer une secrétaire médicale, une infirmière, mais aussi une aide soignante et une technicienne de laboratoire ou de radio... », a-t-elle encore précisé.

 

18 ans, l’âge minimum pour exercer

 

Justement, à propos de radio, la réglementation concernant les rayons X fait que l’on ne peut exercer cette profession avant l’âge de 18 ans.

A ceux et celles qui sont tentés de se lancer, Anne-Marie Lebis a tout d’abord conseillé d’aller à la rencontre d’ASV, voire de vétérinaires, sur place : « ‪Dans un premier temps n'hésitez pas à aller rencontrer les ASV dans les cliniques vétérinaires de votre secteur pour discuter avec elles (ou eux). » car la profession d’ASV est mixte.

 

Diplôme pour être ASV : nécessaire ou pas ?

 

Car, comme elle a tenu à le souligner, « un diplôme n'est pas nécessaire, vous pouvez donc postuler si un poste est proposé par un vétérinaire à proximité de chez vous, et si vos compétences plaisent à l'employeur, il peut assurer lui même votre formation ».

Une embauche en contrat de formation est possible. « La première chose à faire est d'aller vous présenter dans les cliniques vétérinaires qui vous intéressent, et de demander si une embauche en contrat de formation en alternance est envisagée », confirme l’ASV. « Prévoyez de laisser votre CV et une lettre de motivation, et soyez consciente que l'avis de l'ASV qui vous accueillera est important. ‪Vous pouvez essayer d'obtenir un rendez-vous avec un vétérinaire pour lui poser la question directement. Mais ne soyez pas surprise de vous voir opposer un refus, les sollicitation sont tellement nombreuses que de nombreux vétérinaires ne reçoivent pas les candidates », met-elle toutefois en garde.

 

Une formation reconnue par la profession

 

Si en France, il n'y a pas de diplôme obligatoire pour travailler en clinique vétérinaire, il existe une formation reconnue par la branche professionnelle : « C'est une formation en alternance, en 2 ans », a expliqué Anne-Marie Lebis.  Il faut donc trouver un maître de stage pour signer un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

 

Reconversion professionnelle : c’est possible !

 

Il est également possible d’envisager exercer cette profession dans le cadre d’une reconversion. Pour cela, Anne-Marie Lebis conseille de contacter « votre organisme de formation professionnelle continue afin de savoir quelles sont les pistes proposées pour envisager une reconversion. Le CIF (si votre dossier est accepté) permet une formation avec d'APFORM (GIPSA) tout en travaillant en clinique ».

« ‪Il est possible de se réorienter dans sa vie professionnelle, le CIF le permet. Votre fille peut donc solliciter l'organisme chargé de la formation continue dans sa branche professionnelle. Cependant il faut qu'elle soit consciente que le secteur vétérinaire offre très peu d'emplois, et que le salaire "courant" pour les auxiliaires vétérinaires non diplômées n'est que de 7% de plus que le SMIC.‪ Les cours par correspondance ne permettent pas d'obtenir plus que ce niveau de salaire (auxiliaire vétérinaire non diplômée). »

 

Formation : des options au choix

 

Il existe le choix entre 3 options principales, à suivre en seconde année, a rappeler Anne-Marie Lebis : NAC (nouveaux animaux de compagnie), animaux de rente et pratique équine. « D'autres sont proposées en fonction des centres de formation. Si elles sont choisies, il faudra suivre les cours dans le centre qui les délivre. C'est l'employeur qui choisit l'option selon son activité. Il arrive parfois que pour faire plaisir à l'élève, le vétérinaire lui laisse choisir son option. »

  

ASV : quel salaire ?

 

Pour ce qui de la rémunération, « ‪les salaires des auxiliaires vétérinaires vont de 7 % de plus que le SMIC à 17 % de plus que le SMIC quand elles sont ASV diplômées du GIPSA », a précisé Anne-Marie Lebis. « 10 % de plus pour les AVQ = auxiliaires vétérinaires qualifiées, diplômée après la première année de formation. ‪La majorité des contrats sont à temps partiel (55 %). »

 

Liens utiles : les contacts recommandés par Anne-Marie Lebis, ASV

- Groupe Facebook : ASV, Entraide, stages, entretiens conseils pour les futur(e)s ASV

- Le site ASVinfos.com, le magazine web des auxiliaires vétérinaires. 

- Le site apform.fr pour la formation en alternance et pour la formation continue. 

- Le répertoire des centres de formation d'auxiliaires vétérinaires.

 

           

Découverte des métiers de l’animal de compagnie, conseils d’éducation, comportement, santé de vos animaux… les rendez-vous de SantéVet Family

Sur le site de SantéVet, spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC, vous pouvez retrouver régulièrement l’actualité et tous les conseils utiles concernant les chiens, chats et NAC. Et sur notre page Facebook, SantéVet Family, vous pouvez poster vos photos, faire part de vos points de vue et coups de cœur… et également retrouver régulièrement nos rendez-vous avec des vétérinaires qui répondront à vos questions concernant vos compagnons… et désormais découvrir toutes les facettes des professions liées aux animaux.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chiuen, chat et NAC

Photo : DR/SantéVet

Chien malade Éducation chiot Comportement Éduquer son chat Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure