layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Coronavirus en Chine : les animaux en sont aussi victimes

Coronavirus en Chine : les animaux en sont aussi victimes

Article publié le : 12/02/2020

En Chine le coronavirus aurait fait déjà plus de 1000 morts parmi la population (1113 en date du 12 février 2020 ; plus de 44000 personnes contaminées. Donc un bilan dépassant celui de l'épidémie du Sras de 2002-2003 qui avait fait 774 morts. La panique se généralise et les animaux domestiques, chiens et chats en premier lieu, deviennent des victimes collatérales.

 

Un expert chinois des maladies infectieuses a indiqué que les animaux de compagnie devraient également être mis en quarantaine s'ils étaient exposés à des patients atteints de coronavirus. Cela fait craindre que les animaux puissent également attraper la maladie.

Dans un message publié sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter, il est conseillé aux gens de se laver les mains après avoir tenu leurs animaux de compagnie afin de réduire les risques d'attraper des bactéries. 

Aucune preuve de transmission du virus aux chats ou aux chiens

Si le coronavirus pourrait provenir de chauves-souris d’après des scientifiques (on évoque également le serpent bongare rayé qui pourrait avoir joué un rôle dans la transmission, voire le vison), rien ne prouve en revanche que les chiens et chats soient concernés. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) affirme qu'elle n'a vu aucune preuve de transmission du virus aux chats ou aux chiens.

Des consignes strictes données aux propriétaires d’animaux

La ville d'Anshan, dans la province du Liaoning, a notamment ordonné et à ses forces de police d’interdire strictement aux résidents de promener leurs chiens en public.

Un spécialiste des politiques chinoises de la Humane Society International, le Dr Peter J. Li, a indiqué que l'organisation avait remarqué des notes de service émanant des autorités locales chinoises et ordonnant l'interdiction et la mise à mort des chiens et des chats errants.

Des points de vue qui se contredisent

Le professeur Li Lanjuan, entre autres membre de l'équipe d'experts de haut niveau de la Commission nationale de la santé de Chine, a indiqué que les propriétaires d'animaux devraient prendre davantage soin de leurs animaux car le virus « se propage entre les mammifères ».

« Les animaux de compagnie n'ont pas contribué à l'épidémie de SRAS en 2002-2003. Ils n'ont rien à voir avec l'épidémie de Wuhan », a pour sa part déclaré le Dr Li à MailOnline.

Une des conséquences à redouter est le nombre croissant d’abandons alors que certains propriétaires de chiens ont quant à eux choisi d’acheter un masque pour leurs animaux afin de les protéger, voire d'en fabriquer avec des gobelets en papier”, selon Reuters.

Source : Daily Mail

 

Et en France…

En France, un sixième cas de contamination a été enregistré. Il s'agit d'un « médecin libéral qui a été au contact d'un cas », a indiqué Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé, lors d'une conférence de presse fin janvier.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo (prétexte) : shutterstock

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure