L'actu des animaux

Education et activités

Comportement : une gamme pour le bien-être du chien

Comportement : une gamme pour le bien-être du chien

Article publié le : 12/02/2018

Pour mieux répondre aux attentes de propriétaires et mettre l’accent sur « une solution naturelle et scientifiquement démontrée pour renforcer les capacités d’apprentissage des chiots », un laboratoire vétérinaire a lancé une nouvelle "forme" de collier.

 

Le laboratoire vétérinaire Ceva Santé Animale a lancé Adaptil Junior ND. Ce produit se présente sous la forme d'un collier imprégné d'apaisine canine qu'il diffuse en continu pendant un mois. Il s'agit d'une reproduction de l'apaisine canine naturellement sécrétée par la chienne lors de la mise bas et durant l'alaitement. 

« Les apaisines maternelles jouent un rôle dans la mise en place du lien et le développement du chiot », a rappelé Muriel Alnot, vétérinaire comportementaliste, lors de la soirée de lancement du produit, le 11 janvier dernier, à Paris.

« Ce collier réconforte le chiot au moment de l’adoption et jusqu’à la fin de la période de socialisation », précise Ceva. Le premier effet est détectable dès 24 heures et se prolonge un mois.

 

Apaisement et réconfort pour le chiot

 

Plusieurs actions sont imputables au produit : apaisement et réconfort du chiot, réduction des manifestations de stress, renforcement de sa confiance, de ses comportements exploratoires. 

Différentes études contre placebo ont validé son efficacité, notamment dans sa capacité d’apaisement du chiot lors de situations courantes (détresse les premières nuits, rencontre avec des inconnus, promenade à l’extérieur…).

 

Sécurité et facilité d'emploi

 

Le laboratoire insiste également sur la sécurité et la facilité d’emploi d’Adaptil Junior ND qui ne provoque ni somnolence, ni accoutumance, les phéromones n’ayant pas d’action systémique, et ne présente aucun risque de surdosage.

 

Des prix pour des histoires... attendrissantes  !

 

En parallèle de ce lancement, le laboratoire Ceva Santé animale a présenté les Adaptil Junior Awards : des prix inédits qui visent à récompenser des histoires de chiots attendrissantes, drôles ou originales. Une soirée animée par Yves Lahiani, un vétérinaire intervenant dans les médias.

Les prix de cette première édition seront décernés lors d’une cérémonie qui se tiendra en janvier 2019, à Paris. Les propriétaires de chiots peuvent concourir en inscrivant leur animal, entre le 1er février et le 31 août, dans 4 catégories : « top model », « super héros », « courageux, », « sympa avec les copains ».

Après un premier vote par les internautes, les chiots retenus seront départagés par un jury dans lequel figurent les Dr vétérinaires Thierry Bedossa et Laetitia Barlerin.

 

Pour une arrivée en douceur…

Favoriser une arrivée en douceur du chiot dans sa nouvelle maison et contrôler l’apparition des signes de détresse contribuent à instaurer une relation harmonieuse entre l’animal et ses nouveaux propriétaires.

Lors de l’adoption, le chiot, qui vient de passer plusieurs semaines auprès de sa mère et de sa fratrie, doit s’adapter à un nouveau cadre de vie. Il découvre, sur une période de temps relativement courte, de nouveaux lieux et de nouvelles personnes et se trouve confronté à des situations jusqu’alors inconnues.

Face à ces nombreux changements, certains chiots peuvent montrer des signes de peur ou d’inquiétude. Le plus souvent, cet inconfort émotionnel se manifeste par des pleurs ou des gémissements durant la nuit ou lorsque le chiot est laissé seul à la maison. L’absence de la mère, qui jouait jusqu’alors un rôle réconfortant, renforce ce sentiment de détresse et d’insécurité.

« Le lien d’attachement qui se crée entre la mère et ses petits après la naissance est vital pour s’organiser et se développer. Les phéromones sécrétées par la mère jouent un rôle essentiel puisqu’elles aident le chiot à prendre contact avec le monde en état de confiance. Fournir ces phéromones, c’est assurer, pour des animaux qui sont séparés de leur mère, un socle rassurant permettant une adaptation plus facile », précise le Pr Patrick Pageat, Spécialiste en médecine vétérinaire comportementale des animaux de compagnie, fondateur de l’Institut de Recherche en Sémiochimie Appliquée (IRSEA).

La chronologie des apprentissages pourrait ainsi se résumer en 3 grandes étapes qui consistent à :

  1. Réconforter le chiot (mise en confiance) ;
  2. L’éduquer (mise en place des apprentissages) ;
  3. L’encourager (renforcement positif des actions attendues de la part d’un chien de compagnie).

« Les caresses, les contacts et la proximité physique sont nécessaires pour créer un lien affectif permettant au chiot d’apprendre (propreté, marche en laisse, ordres simples...), de communiquer (mise en place de rituels) et de se maîtriser (contrôler ses émotions) », explique le Dr Muriel Alnot, vétérinaire comportementaliste.

 

L’assurance santé animale rembourse l’achat des produits destinés à « calmer » le chien

SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale chien, chat et NAC en France, prend en charge et rembourse les frais vétérinaires lors d’accident et/ou de maladie. Mais aussi l’achat de traitements délivrés sans ordonnance par le vétérinaire et ayant une visée thérapeutique.

 

Encore plus d’infos !

Page Facebook et site Adaptil

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête ! 

Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back