layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Assurance animaux

Comportement et prise en charge par l’assurance animale

Comportement et prise en charge par l’assurance animale

Article publié le : 15/11/2018

Trouble du comportement chez un bouledogue français : la réponse de l'assurance santé animale. 

Trouble du comportement chez un bouledogue français : la réponse de l'assurance santé animale. 


Question

« Le vétérinaire a diagnostiqué chez mon chien bouledogue français, âgé de 11 mois, une anxiété de séparation. Dès que je le laisse seul un moment, il se lèche les pattes de manière frénétique et excessive, cela allant jusqu’à entraîner des plaies. Mon vétérinaire m’a recommandé auprès d’un confrère comportementaliste. Est-ce que cela sera pris en charge par mon assurance santé animale ? »

Mireille, maîtresse de Irwin, 11 mois

Réponse

Dès lors qu’un trouble du comportement est associé ou engendre une pathologie et que cela n’est pas antérieur à la souscription du contrat, SantéVet, spécialiste de l’assurance animale, prend en charge ce type de consultation. Contrairement à d’autres mutuelles pour animaux, cela n’est pas considéré chez SantéVet comme faisant partie des exclusions. 

Les frais inhérents seront remboursés à hauteur de la formule que vous avez souscrite. Toute consultation doit s’effectuer auprès d’un vétérinaire comportementaliste ou vétérinaire non « spécialisé ». Cela exclu les comportementalistes non vétérinaires ou les spécialistes de la relation homme-animal non vétérinaires. 


A noter que l’évaluation comportementale obligatoire pour les chiens de première et deuxième catégorie tels que définis par la loi sur les chiens dits dangereux ou encore pour tout chien ayant mordu n’entre pas dans le champ des prises en charge par la mutuelle pour animaux. En revanche, l’évaluation comportementale peut être financée grâce au forfait prévention que contiennent certaines formules d’assurance santé animale. 

Vous aussi vous avez des questions ? 

Vous avez des questions en vue de souscrire une assurance santé animale (mutuelle animaux) pour votre compagnon ? ; Vous avez une question concernant la formule d’assurance santé animale que vous avez choisie ? Vous souhaitez nous faire part de votre expérience ?...

Merci d’adresser votre mail à l’adresse suivante : accueil@santevet.com

 

Une bonne implication du maître

Tous les comportements « déviants » dont peut faire preuve un chien ou un chat ou toutes les pathologies que cela peut entraîner ne relèvent pas systématiquement d’un trouble du comportement. 

Le vétérinaire va tout d’abord s’assurer que le trouble pour lequel l’animal est présenté en consultation ne découle donc pas d’une maladie (déclarée ou sous-jacente). 

En cas de trouble du comportement avéré, le vétérinaire est le seul à pouvoir associer un traitement médicamenteux à une thérapie comportementale. Suivant la cause, la nature du trouble, un médicament spécifique peut en effet être prescrit sur une durée plus ou moins longue. 

Mais une bonne implication du maître est elle aussi nécessaire dans l’objectif de guérison de son compagnon. Il y a tout un travail de réadaptation à effectuer. 

Le maître va parfois devoir changer certaines de ses habitudes dans la relation qu’il entretient avec son animal. 

Le vétérinaire apportera au maître toutes les explications, conseils nécessaires et mesures à prendre. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure