layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Collier pour chat : l'avis des maîtres américains

Collier pour chat : l'avis des maîtres américains

Article publié le : 23/09/2015

Une étude de l'université de l'Ohio (États-Unis) a porté sur l'identification des chats par collier. Il en ressort que le "ressenti" du maître joue un rôle dans l'acception de cet accessoire par l'animal. 

« Convaincre les propriétaires de chats, même d'intérieur, que leurs animaux ont besoin d'identification est difficile », explique le Dr Linda Lord, vétérinaire. Elle est l’auteure principale d’une étude portant sur la manière dont les maîtres appréhendent le fait de faire porter un collier à leur chat. « Beaucoup pensent que les chats ne peuvent pas porter de colliers ou qu'ils sont dangereux ou inutiles. » 

Et de souligner qu'un collier avec une médaille d'identification est la meilleure garantie pour retrouver un chat perdu.

Pour cette étude, les chercheurs ont réuni 338 propriétaires et 506 chats. A ces derniers, de manière aléatoire, trois types de colliers ont été testés : à boucle en plastique, à boucle conçue pour se détacher s'il se coince, et extensible de sécurité. 

391 chats (72,7 %) ont porté un collier pendant toute l'étude. Les propriétaires des 115 chats n'ayant pas réussi à faire porter de collier à leur compagnon évoquent les raisons suivantes : le chat a perdu le collier (7,1 %) ; il se grattait au niveau du collier (4,8 %) ; le collier s'est détaché et n’a pas été remplacé (3,3 %) ; le collier s'est coincé dans la gueule du chat ou sur un objet (1,5 %).

« En général, les colliers à boucle en plastique ne se détachent pas si facilement », explique pour sa part le Dr Margaret Slater, vétérinaire, épidémiologique à la Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux et co-auteure de cette étude.

Les colliers élastiques se distendant parfois, il est préconisé d’en vérifier régulièrement la bonne fermeture. 


90 % des maîtres de l’étude convaincus


L'étude a part ailleurs mis en avant que les chats sont plus enclins à ne pas supporter un collier si leurs propriétaires s'attendent à ce qu'ils ne l'acceptent pas.Les propriétaires de 303 des chats (56,3 %) ont déclaré que leurs animaux ont toléré les colliers « mieux que prévu » et 8 % « pire que prévu ».

Les propriétaires de 90 % des chats ont enfin assuré qu'ils avaient l'intention de faire porter un collier à leur chat après l'étude

A retenir

Une fugue est parfois vite arrivée ; donc même vivant en intérieur, il est important que le chat soit identifié. La puce électronique n’étant pas « visible », le port d’un collier peut permettre de « sécuriser » davantage l’animal.

Les coordonnées du maître pourront être contenues sur une plaque ornant le collier ou bien dans un petit barillet. Plus tôt le chat est habitué à porter un collier, plus facilement il le supporte.

Mais il faut effectivement faire attention qu’il ne soit pas trop distendu au risque de s’accrocher dans un objet, meuble, etc. quelconque. 

A compter de 2012, l’identification de tous les chats, même en dehors de toute cession, sera obligatoire.

Pour pouvoir souscrire un contrat et faire bénéficier son chat d’une assurance santé animale, il est demandé qu’il soit identifié. Ce peut être par puce électronique (transpondeur) ou bien par tatouage (au dermographe). 

Ces deux modes d’identification sont des actes vétérinaires ; le premier, de plus en plus fréquemment utilisé, est effectué sans anesthésie, contrairement au second. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Collier Accessoires Identification
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure