layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Chien âgé : faire le point sur sa santé

Chien âgé : faire le point sur sa santé

Article publié le : 23/09/2015

La visite de santé « senior » est le moyen de dépister des affections séniles ou préséniles de manière précoce, en s’aidant de l’examen clinique et d’un bilan biologique.

Une démarche préventive est de mieux en mieux accueillie par les propriétaires de chiens vieillissants. La visite de santé « senior » est en effet le moyen de dépister des affections séniles ou préséniles de manière précoce, par une démarche anamnestique (terme médical définissant les signes à l'aide desquels on découvre ce qui a précédé), en s’aidant de l’examen clinique et d’un bilan biologique. Cet examen requiert un protocole rigoureux afin d’explorer de manière satisfaisante les grandes fonctions.

Il existe beaucoup de théories sur le moment auquel un chien doit être considéré comme « senior », en fonction de la taille et de la race, mais peu d’entre elles reposent sur des données scientifiques. Certaines études sur le vieillissement cérébral chez les beagles ont montré que des troubles de la mémoire et de l’apprentissage pouvaient être observés dès l’âge de 6 ou 7 ans, les maladies affectant le cerveau étant diagnostiquées à partir de l’âge de 12 ans….

Chez l’homme, la tranche 42-45 ans, lorsque la surveillance médicale débute habituellement, est considérée comme « entre deux âges ». De 60 à 74 ans, on parle de « personnes âgées » et au-delà de 74 ans, de « personnes très âgées » (voir tableau).

Par conséquent, pour la plupart des chiens, l’âge de 7 ans serait approximativement l’équivalent de l’entre deux âges (sauf pour les races de grand format qui atteignent cette étape à environ 6 ans). Le stade senior commencerait donc au cours du dernier quart de la durée de vie estimée du chien, qui est fonction de la race.


Examiner un senior en bonne santé


L’AAHA (American Animal Hospital Association) a récemment publié des recommandations relatives à la fréquence et au contenu des programmes de surveillance médicale destinés aux chiens et aux chats seniors.

Ils recommandent des visites annuelles pour les chiens entre deux âges, une fréquence qui doit passer à tous les 6 mois lorsque les chiens entrent dans le dernier quart de leur vie, d’après leur durée de vie estimée. Le but de ces consultations est double :

-Établir des valeurs de référence normales pour ce patient, lesquelles pourront être utilisées à des fins de comparaison dans les années à venir.

-Détecter les anomalies sub-cliniques au moment où une intervention préventive et thérapeutique serait la plus bénéfique.

Si l'on veut dépister une maladie asymptomatique, rien ne peut remplacer le recueil minutieux de l’anamnèse et un examen clinique. De plus, de subtiles variations dans les analyses biologiques peuvent donner des indications sur la présence d'une maladie sous-jacente.

Un examen clinique complet doit être réalisé en portant une attention particulière aux aspects qui deviennent plus préoccupants chez l'animal senior. Ceci inclut (sans s’y limiter) : la condition physique ; l’état d’hydratation ; l’évaluation de la peau et du pelage (inclut les griffes et la base des ongles) ; l’examen cardio-pulmonaire ; la palpation abdominale ; l’évaluation du système nerveux central ; l’examen orthopédique ; et le toucher rectal.  


Des analyses biologiques poussées


Lorsque l’on surveille des chiens seniors qui sont apparemment en bonne santé, les analyses biologiques doivent comprendre : une analyse urinaire incluant l’examen du culot de centrifugation ; une coproscopie (réalisée idéalement par centrifugation) ; une numération formule sanguine ; une biochimie. 

Des tests complémentaires peuvent s’avérer nécessaires selon la race, l'âge, le sexe, les antécédents médicaux récents et les constatations faites suite au recueil de l'anamnèse et lors de l'examen clinique.

Source : Laboratoire BIOtty’s - 33000 Bordeaux – France

Le saviez-vous ?

Aux États-Unis, seuls 14 % des chiens seniors environ reçoivent une surveillance médicale régulière chez le vétérinaire.

La principale raison invoquée par les propriétaires pour ne pas faire suivre leur chien senior est le manque de recommandation claire émanant de leur vétérinaire.


Quel âge a-t-il ?

Correspondance entre l'âge des chiens et l’âge de l’homme en fonction du poids corporel de l’animal à l’âge adulte

Poids en kilogrammes/Equivalent de l’âge du chien chez l’homme. 

Ce tableau ci-dessous indique l’âge « humain » d’un chien. Par exemple, un Labrador de 30 kg qui a 10 ans équivaut à un homme de 66 ans.

A lire égalementChiens seniors : des troubles à dimension particulières



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Chien malade
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure