L'actu des animaux

Dossiers

2013 : les Français préfèrent toujours les chats aux chiens

2013 : les Français préfèrent toujours les chats aux chiens

Article publié le : 03/02/2016

Partagez sur :

Si près d’un foyer sur deux possède en France au moins un animal domestique, le nombre de chiens – tout comme celui des petits mammifères – continue de baisser, contrairement à celui des chats.

Si près d’un foyer sur deux possède en France au moins un animal domestique, le nombre de chiens – tout comme celui des petits mammifères – continue de baisser, contrairement à celui des chats. 


63 millions : tel et le nombre d’animaux familiers recensés en France par la Facco*, qui a rendu publique les résultats de sa dernière enquête**. 

Celle-ci, conduite tous les deux ans, permet de connaître les grandes tendances des Français sur la possession d’animaux familiers, leurs préférences, leur répartition par zones géographiques, etc. 


Les Français aiment toujours autant leurs animaux


En 2012, comparé à 2010, le pourcentage de foyers qui possèdent au moins un animal reste stable avec respectivement 48,4% et 48,7%. 

De ce point de vue, on ne constate donc pas de « désamour » pour l’animal de compagnie. En revanche, ce qui se confirme, est la baisse régulière du nombre de chiens comparé à celui des chats. 

En effet, depuis la précédente enquête, la population canine a continué de diminuer avec une perte de 100 000 chiens par an en moyenne. Elle s’établit actuellement à 7,42 millions

La population féline croit à un rythme de 200 000 chats par an pour atteindre 11,41 millions.


Les rongeurs en baisse


A noter que la population de petits mammifères atteint pour sa part un niveau bas record (2,66 millions) avec une perte de 200 000 animaux par an en moyenne entre 2010 et 2012.


L’animal, facteur de bien-être au sein du foyer


Quelle que soit la population observée, possesseurs de chats et de chiens reconnaissent, selon l’enquête, les bienfaits que leur prodigue la compagnie d’un animal familier. 

Celui-ci est « facteur de bien-être » pour 48,7 % des possesseurs de chiens et 44,3 % des possesseurs de chats. Le chien, pour 48% des possesseurs, contribue au développement de l’enfant ; pour 40% des possesseurs de chats, l’animal est perçu comme un compagnon, voire un membre de la famille.


Un problème pour se déplacer


La première cause de non-possession est pour 21,6 % des personnes interrogées ne possédant pas de chien (contre 18,8 % de chat) le problème que peut être un animal « quand elles partent en week-end ou en vacances ».

Cette contrainte évoquée est à rapprocher de celle formulée à l’occasion du sondage mené pour le 28e édition de l’opération Ils partent avec nous où 42 % des possesseurs d’un chien ou chat estimaient que l’organisation au moment d’un départ en vacances avec un animal est un « casse-tête », voire un « corvée » pour 5 %. 

*Chambre Syndicale des Fabricants d’Aliments Préparés pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres Animaux Familiers

**Enquête TNS SOFRES conduite à l’automne 2012 auprès de 14 000 foyers français. 

Les chiens et chats préférés des Français

Selon la dernière enquête de la Facco, 7 chiens sur 10 sont de race ou d’apparence de race. Le labrador reste largement en tête des races possédées, suivi du Yorkshire terrier et du caniche.

Chez les chats – qui sont en majorité non achetés - près de 3/4 sont des chats européens. Le siamois suivi du persan et du Chartreux restent les races les plus possédées.

 

Chiens et chats de plus en plus stérilisés ou castrés

48,9 % de la population canine sont des mâles, dont 25,2 % sont castrés. 51,1% sont des femelles dont 48,3 % sont stérilisées. L’enquête de la Facco souligne que le taux de stérilisation augmente régulièrement d’année en année (37 % de la population totale de chiens, + 4,5 points par rapport à 2010).

Même constatation concernant les chats : le taux de stérilisation de chats est de 77,2 %, en augmentation de 3 points par rapport à 2010. 44,4 % des chats sont des mâles dont 80,6 % sont castrés et 55,6 % sont des femelles, dont 74,5 % sont stérilisées.

 

La place de l’animal de compagnie et le lieu d’habitation des maîtres

21,3 % des foyers français possèdent au moins un chien en 2012 (22,4 % en 2010), 27 % au moins un chat (26,1 en 2010), et 5,6 % au moins un rongeur (6,1 % en 2010). 

« La mono possession au sein d’une même espèce reste la règle », souligne l’enquête : 81,3 % des possesseurs de chiens et 68,4 % des possesseurs de chats ne possèdent qu’un animal. « Le nombre moyen d’animaux possédés est stable : 1,27 chiens / 1,54 chats. »


Les chiens désertent les grandes agglomérations

80,4 % des possesseurs de chiens et 71,4 % de ceux de chats résident dans une maison. 

En villes, comparé aux zones de moins grande densité, le chien est en moins grand nombre : l’enquête a recensé 35,2 % de chiens et 29,7 % de chats dans les foyers vivant dans les agglomérations de moins de 2 000 habitants ; un taux qui chute respectivement à 23,5 % et 26,3 % dans les agglomérations supérieures à 100 000 habitants. 

A Paris, enfin, où le nombre de chiens a été divisé par deux en dix ans, on dénombre 7,9 % de foyers possédant un chien, contre 11,1 % un chat. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : 123rf

Race de chien Race de chat

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure

Assurer son animal c'est pas bête !

50% OFFERTS
les deux premiers mois

Code TV50

Devis gratuit

Vu à la télé sur
Santévet débarque à la télé Santévet débarque à la télé Santévet débarque à la télé
Santévet débarque à la télé
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back