layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Vers du chien : quelle prévention et comment traiter ?

Vers du chien : quelle prévention et comment traiter ?

Article publié le : 23/09/2015

Contre les vers digestifs, la seule solution est la vermifugation. Le traitement doit être renouvelé régulièrement, surtout chez le chiot, car les animaux se recontaminent en permanence. Mais aussi chez le chien adulte, la chienne gestatnte... 

Chez le chiot : il est recommandé de vermifuger tous les 15 jours à partir de l’âge de 15 jours et jusqu’à deux mois, puis tous les mois jusqu’à six mois.

Chez l’adulte : il est conseillé de vermifuger 2 à 4 fois par an selon le mode de vie.

Chez la chienne gestante : la vermifugation est effectuée 2 à 3 jours avant la saillie (au moment des chaleurs), puis 10 à 15 jours avant la mise-bas. Après la naissance des chiots, elle est renouvelée tous les 15 jours jusqu’au sevrage. le vétérinaire pourra vous conseiller si la chienne est en gestation ou bien après la mise bas. 

Le forfait prévention contenu dans certaines formules d'assurance santé animale peut servir à financer l'achat du vermifuge. 

 

Spectre du vermifuge : un point important

 

Le spectre d’activité du médicament utilisé est important. Certains vermifuges ne sont pas efficaces contre toutes les familles de parasites. Il est donc conseillé de consulter la notice pour le vérifier.

Les ascaris et surtout les trichures sont plus difficiles à éliminer : certains vermifuges ne sont pas actifs contre ces derniers.

Plusieurs jours de traitement peuvent être nécessaires. Il ne faut pas hésiter à demander conseil au vétérinaire, qui saura prescrire le vermifuge le plus adapté.

 

La présentation est aussi importante pour une bonne administration

 

La présentation est aussi primordiale. En comprimés, en pâte ou en liquide, le plus important est de pouvoir l’administrer sans difficulté au chien. Pour cela, l’arôme du produit doit plaire à l’animal.

 

Traiter aussi avec un antiparasitaire contre les puces

 

En complément de la vermifugation, l’association d’un traitement contre les puces contribue à éviter l’infestation du chien par Dipylidium caninum.

Contrôler la nourriture (ne laisser l’animal manger que ce qui est déposé dans sa gamelle) permet aussi de limiter l’infestation du chien.

Pour limiter l’infestation de l’environnement par des œufs de vers, des gestes simples sont également conseillés : ramasser et détruire les déjections des animaux de compagnie (crottes de chien et crotte de chat, nettoyage d ela lituère et du bac à litière régulier...).

 

Un vermifuge aussi sous forme liquide

Parmi les vermifuges pour chien existant, le laboratoire Merial propose Dolthene. Ce vermifuge bénéficiant d’un large spectre d’activité est efficace contre les ascaris, les trichures, les ankylostomes et les ténias (Dipylidium caninum, Taenia hydatigena). En revanche son spectre d’activité n’inclut pas les échinocoques.

Présenté sous forme liquide, il est facile à administrer. Il est donné directement dans la gueule du chien ou mélangé à sa nourriture.

Trois tailles sont disponibles, afin d’ajuster la dose en fonction du poids du chien, ce que déterminera le vétérinaire qui pourra le conseiller.

Ce vermifuge peut par ailleurs  être donné aux chiots et aux chiennes gestantes (à partir du 35ème jour de gestation).

 

Source : laboratoire Merial

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Gestation Crotte de chien Puce Vers du chien Litière Bac à litière
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure