layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Vermifuger son chien : un geste essentiel

Vermifuger son chien : un geste essentiel

Article publié le : 23/09/2015

La vermifugation, de deux à quatre fois par an, constitue une priorité. C’est un geste simple offrant au chien une bonne protection en même temps qu’il assure une bonne hygiène pour toute la famille. 

Certains vers peuvent transmettre des maladies graves. Une vermifugation régulière de son chien assure une bonne hygiène pour lui-même et son entourage. Il ne faut surtout pas en faire l'impasse.

Il existe de nos jours une galénique variée en matière de vermifuges : pâte, cachets, spot-on (pipettes), etc. Chacun à son propre spectre d’action (vers ronds et/ou vers plats) et le vétérinaire conseillera le maître. 

A ce dernier de choisir la forme qui lui est la plus facile à administrer à son compagnon.
Chez le chiot, il est d’usage d’effectuer la vermifugation à 10 jours, puis tous les 15 jours jusqu’à l’âge de deux mois et tous les mois jusqu’à neuf mois.

Chez l’adulte, la vermifugation est effectuée deux fois par an.

Chez les femelles, il est conseillé de vermifuger avant la saillie et avant la mise bas (quinze jours), puis cinq semaines après la mise bas.

A noter que dans le cas d’un élevage, si le chien vit en collectivité (refuges, pensions...) ou s'il "sort" et côtoie des congénères davantage que d'autres, il est conseillé de procéder aux vermifugations tous les trimestres, soit quatre fois dans l'année.

 

Une protection à tout âge

 

Les chiens peuvent être infestés par des vers à tout âge. Il en existe deux catégories : les vers ronds (nématodes) et les vers plats (cestodes).

Les chiots peuvent être infestés avant la naissance par l’intermédiaire de larves qui parviennent à traverser le placenta avant la mise bas.

L’infestation peut également se faire par ingestion (lait maternel ou œufs présents dans le milieu ambiant).

Chez l’adulte, l’infestation a lieu par ingestion de larves, d’œufs ou par l’intermédiaire des nuisibles (rats, souris, etc.). 

 

A RETENIR

- Au rang des idées reçues, un vermifuge ne rend pas un chien malade. Et ce n'est pas parce qu'il mange de l'herbe qu'il va se purger et se protéger des vers intestinaux ! 

- Si l’on a raté un rappel ou que l’on ne se souvient plus de la date, il est sans danger d’administrer de nouveau un vermifuge à son chien. Demandez conseil au vétérinaire. 

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

Vermifuge Vers du chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure