layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Vaincre le mal des transports chez le chien et le chat

Vaincre le mal des transports chez le chien et le chat

Article publié le : 28/11/2018

Le chat qui miaule durant tout le parcours ; le chien qui halète ; l’animal qui souffre du mal des transports et souille l’endroit où il est placé. Stress ou mal des transports peuvent rendre compliqué et pénible tout déplacement en voiture. Que faire ? 


Stress ou mal des transports : l’avis du vétérinaire


Salivation, halètement, agitation, signes évidents d’anxiété (miaulements incessants chez le chat), vomissements, diarrhée mictions… Autant de troubles qui traduisent soit l’anxiété du chien ou du chat lors d’un déplacement en voiture ou bien le fait qu’il souffre du mal des transports. 

Le vétérinaire peut aider le maître à résoudre le mal des transports. Tout d’abord, il va chercher à en déterminer la cause. Car pour le stress comme pour le mal des transports, il existe des solutions. 

Un animal qui n’est pas habitué à voyager et qui ressent de l’anxiété ne sera pas traité de la même manière qu’un animal qui a comme on le dit… « mal au cœur ». Bien que le mal des transport peut aussi trouver son origine dans le stress ressenti par l’animal. 


Habituer progressivement son animal à voyager en voiture


Contre le stress, le problème pourra tenter d’être résolu en l’habituant peu à peu à voyager. Cela est principalement valable pour le chien. Le but étant qu’il finisse par prendre plaisir à monter en voiture, que cela soit synonyme de quelque chose d’agréable à la clé. Il est possible que l’animal souffre d’appréhension ou bien encore qu’il ait gardé un souvenir désagréable lié à la voiture. 

« L’apprentissage » du ytransport - ou le ré-apprentissage - se fera progressivement, en douceur. Et à l’avance. Inutile d’attendre de bons résultats la veille pour le lendemain !  

L’animal ne doit pas être forcé. On pourra tout d’abord l’inciter à monter à bord du véhicule à l’arrêt. Pour cela, sa nourriture ou bien une friandise ou son jouet préféré pourront être utilisés. 

La seconde phase constituera le passage à la mise en marche du moteur, jusqu’à parvenir à faire quelques mètres, puis des distances de plus en plus longues. Certains maîtres ont obtenu de bons résultats en pratiquant de la sorte. 

Bien entendu, lors d’un transport, tout devra être mis en place pour le confort de l’animal : de l’installation de sa caisse de transport, une bonne aération (ne laissez toutefois pas l’animal passer sa tête par la fenêtre de la voiture), des pauses régulières… Ayez toujours à disposition de l’eau fraîche. 

Malheureusement, il n’y a pas de recette miracle. Et chaque animal, chien et chat, est un cas différent. Tous ne réagissent pas de la même manière face au stress ou au mal des transports. 


Suivre les recommandations du professionnel de santé animale


S’il est décidé de l’aider avec la prise d’un médicament, cela devra se faire sur les recommandations et en suivant les conseils du vétérinaire.

Tous les médicaments n’agissent pas de la même manière. Certains peuvent par exemple assoupir l’animal. Un essai pourra être effectué avant un départ programmé afin de voir comment l’animal réagit. 

Votre vétérinaire vous conseillera sur le traitement qu’il juge le mieux adapté au cas de votre compagnon. L’achat d’un médicament contre le mal des transports – celle-ci s’est étendue - ou le stress pourra être financé par le forfait prévention contenu dans certaines assurance santé animale (mutuelle chien et mutuelle chat). 

Voyager en toute sérénité avec son chien : un site pour aider les maîtres

Qu’est-ce qui est à l’origine du mal des transports chez le chien, quels conseils retenir, tests de connaissances… c’est ce que propose le site chienmaladeenvoiture.fr

Par ailleurs, ce site souligne que : 

• Environ 1 chien sur 6 en déplacement souffre du mal des transports ;

• Pour 3 chiens sur 4, le mal des transports apparait au stade du chiot ;

• Environ la moitié des propriétaires de chiens souffrant du mal des transports voyagent quand même avec leur chien ; 

• Environ un tiers des propriétaires de chiens (31 %) voyageraient plus souvent avec leur animal si celui-ci ne souffrait pas du mal des transports. 

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Caisse de transport Vomissement Transport Diarrhée Mal des transports
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure