layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Tara : le premier chat greffé d’un rein en France

Tara : le premier chat greffé d’un rein en France

Article publié le : 29/08/2019

Tara, un chat de 3 ans souffrant d’une insuffisance rénale, a été opéré au mois de mai 2019 à Lyon par des chirurgiens urologues qui, assistés par les vétérinaires traitants du félin, lui ont sauvé la vie grâce à une greffe de rein. Une première en France !

Tara, un chat de race Chartreux âgé de 3 ans, était considéré comme étant en fin de vie à cause de l’insuffisance rénale dont il souffrait. A son stade terminal, il était condamné.

Réagir au plus vite

Il fallait réagir au plus vite, car on estimait alors à quelque 48 heures son espérance de vie.

Que faire ? Tenter une greffe. C’est ce qui a été réalisé et c’est une première en France (alors que cela est plus « courant » aux Etats-Unis).

Car impossible pour les maîtres de Tara – et leurs enfants – de se résigner. Il fallait tenter le tout pour le tout.

Par « connaissances » interposées, deux chirurgiens urologues du CHU de Lyon (hôpital Edouard-Herriot) sont allés opérer bénévolement à la clinique des Pierres-Dorées (Saint-Didier - Mont D’or, Rhône), assistant les spécialistes de la santé animale dans cette intervention. Ils ont ainsi mis leur savoir-faire au service de l’équipe vétérinaire. 

Trouver un donneur compatible

Mais encore fallait-il dans un premier temps trouver un donneur, comme cela se pratique en médecine humaine. Par chance, Sushi, un autre chat de gouttière celui-ci – mais quelle importance ! – et appartenant lui aussi à la famille a été déclaré compatible.

Cela a nécessité toute une série de bilans. Et le jour de la greffe en elle-même, tout a été effectué dans les règles de l’art.

« Les chats ont de tout petits reins, équivalents à ceux d’un bébé de six mois, avec des branchements vasculaires très étroits. Les transplantations, c’est dans notre ADN. On fait ça souvent, mais pas les vétérinaires. C’était super de leur rendre service en apportant notre assistance technique, notre savoir-faire chirurgical», a expliqué l’un des urologues à 20minutes.

Les deux chats se portent à merveille !

Quelques mois après l’intervention, les deux chats se portent bien. « On lui a sauvé la vie, c’est une jolie histoire pour nous.»

Tara devra maintenant, outre le suivi régulier et un régime adapté,  prendre durant toute sa vie un traitement immunodépresseur afin d’éviter tout rejet de la greffe.

« C’était une expérience très enrichissante pour nous », confie encore l’un des urologues. Pour lui, cette première intervention effectuée en France sur un chat ne devrait être qu’un début. « L’idée n’est pas que les chirurgiens opèrent d’autres chats, mais que des vétérinaires soient formés à ce type d’interventions.»

Une intervention coûteuse

Reste que cela a bien entendu un coût. Quelque 6.000 euros. Et les maîtres de Tara et de Sushi ne cachent pas avoir fait des sacrifices.

Se pose la question de l’assurance santé animale qui peut alors être la solution pour apporter les meilleurs soins possibles à son compagnon. C’est un choix !

 

A retenir

L’insuffisance rénale chronique constitue la seconde cause de mortalité chez les chats âgés. Mais elle peut toucher les chats de tout âge

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : capture Facebook / Clinique des Pierre-Dorées, Saint-Didier - Mont D’or (Rhône)

Insuffisance rénale
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure