layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Puce ou tatouage : le point sur l’identification

Puce ou tatouage : le point sur l’identification

Article publié le : 28/11/2018

Si seule la puce électronique est reconnue comme méthode d’identification des chiens et chats voyageant au sein de l’UE, les méthodes d’identification reconnues en France restent le tatouage et le transpondeur. 

Si la puce électronique (transpondeur) remplacera à l’avenir le tatouage au dermographe, les propriétaires de chiens et chats identifiés par tatouage avant le 4 juillet 2011 et qui souhaitent voyager au sein de l’Union Européenne avec leur animal, n’auront pas à procéder à une ré-identification de ce dernier par transpondeur. 

Après une période transitoire autorisant l’identification des animaux par tatouage ou puce électronique, l’identification électronique sera le seul moyen reconnu lors des échanges intracommunautaires de carnivores domestiques.

Cette disposition prend effet au 4 juillet 2011 et s’applique aux chiens, chats, furets identifiés à partir de cette date.

Pour les animaux identifiés avant le 4 juillet 2011, le tatouage restera une méthode d’identification reconnue lors des échanges intracommunautaires, à l’exception des échanges à destination des pays qui n’acceptent que l’identification électronique et ce, depuis la mise en place du règlement (CE) 998/2003 (Irlande, Malte et Royaume-Uni).

Il n’est pas nécessaire que les propriétaires de carnivores domestiques identifiés par tatouage avant le 4 juillet 2011, qui souhaitent voyager au sein de l’Union Européenne avec leur animal, procèdent à une ré-identification de ce dernier par transpondeur.


En revanche, le passeport européen délivré pour un animal identifié par tatouage après le 3 juillet 2011, ne sera pas utilisable pour les échanges intracommunautaires.


Et sur le territoire français ? 


Si seul le transpondeur est reconnu comme méthode d’identification des carnivores domestiques voyageant au sein de l’Union Européenne, les méthodes d’identification reconnues en France restent le tatouage et la puce électronique.


L’utilisation de l’une ou l’autre des méthodes, reste donc valable pour l’identification des animaux.

 

Vaccination rage et attestation officielle 


Il est rappelé que la vaccination contre la rage n’a pas de caractère obligatoire sur le territoire métropolitain.

Un animal a nécessité d’être valablement vacciné pour : prétendre aux mesures nationales dérogatoires permettant d’éviter l’euthanasie dans le cas des mesures de gestion des animaux contaminés ; répondre à l’obligation nationale de vaccination antirabique des chiens de catégorie 1 et 2  (l’animal pourra être identifié par puce ou tatouage) ; pouvoir se déplacer dans l’Union Européenne (identification par puce électronique). 

Source : SCC (Société Centrale Canine)


A lire également : Identification obligatoire de tous les chats nés après le 1er janvier 2012




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Tatouage Vaccination Identification Rage
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure