Claude Pacheteau

Protéger chiens et chats comme tous membres de la famille

En France, la population des chats dépasse celle des chiens. Et nous sommes, au niveau européen, « champions » en termes de possession d’animaux de compagnie. Aujourd’hui considérés comme membres à part entière de la famille, et reconnus aux yeux de la loi comme des « être sensibles », de plus en plus de maîtres souhaitent pouvoir offrir à leurs animaux les meilleurs soins en cas de problème. Et ont recours pour cela à l’assurance santé animale.

 

Avec plus de 7 millions de chiens, et plus de 11 millions de chats, la France est « championne » d’Europe en terme de possession d’animaux de compagnie. L’animal de compagnie fait désormais partie intégrante du foyer. Il y est d’ailleurs considéré comme membre de la famille à part entière.

 

Un nouveau statut pour l’animal de compagnie

 

chiens et chats droits des animaux

Dans le cadre de la société française en général, c’est également une évolution du statut de l’animal de compagnie qui s’est opérée. Après que le Conseil constitutionnel ait validé le 12 février 2015 la loi relative à la modernisation et à la simplification du droit et des procédures, celle-ci a été publiée au Journal Officiel du 17 février. L'amendement Glavany contenu dans cette loi fait donc dorénavant des animaux des êtres reconnus doués de sensibilité dans le Code civil.

Au terme de longs débats, les parlementaires ont adopté cet amendement qui donne une définition juridique de l’animal, « être vivant et doué de sensibilité », et soumet expressément les animaux au régime juridique des biens corporels. Alors qu’auparavant ils n’étaient considérés que comme de simples « meubles ».

Cela pouvait poser problème en cas de divorce ou de séparation d’un couple possesseurs d’un animal, par exemple. Cela permet aussi une meilleure défense lors de cas de maltraitance animale. Ce dont se félicitent de nombreuses associations de protection. Des actes de maltraitance qui sont de plus en plus dénoncés par les Internautes eux-mêmes, qui se servent pour cela des réseaux sociaux.

 

Des maîtres de plus en plus responsables

 

Même si l’on peut déplorer un nombre sans cesse croissant d’abandons en France (notamment lors de la période des départs pour les grandes vacances), les maîtres se montrent de plus en plus responsables envers leurs animaux. Tant au moment du choix, que dans la vie au quotidien une fois qu’ils en ont fait l’acquisition. Ainsi, ils cherchent par exemple à trouver les meilleures solutions de garde ou de pension lorsqu’ils souhaitent les confier à une tierce personne.

Les maitres déclarent également la présence de leur compagnon auprès de leur compagnie d’assurance afin que celui-ci soit couvert par la responsabilité civile au même titre que tous les membres de la famille. Ce type de contrat, obligatoire pour les chiens dits dangereux tels que définis par la loi de janvier 99, est vivement recommandé pour tout animal domestique. Car il permettra une prise en charge des frais si l’animal venait à causer des dommages à autrui (morsures, chutes, dégradations diverses..).

 

 

Offrir à son chien ou chat les meilleurs soins possibles

 

assurance santé chien

C’est aussi à la santé de leurs animaux que les Français se montrent de plus en plus attachés. Les maîtres français n‘hésitent pas à augmenter leurs dépenses pour leurs compagnons. Ils consacrent 4,5 milliards d’euros, un marché en constante augmentation, dont 1,5 milliard sont dédiés à l’achat d’animaux eux-mêmes.

L’hygiène et les soins médicaux, qui représentent 11 % des dépenses, sont en forte croissance : les dépenses vétérinaires ont ainsi augmenté de 72 % en une dizaine d’années. Et avec une espérance de vie qui continue d'augmenter - 11 ans pour les chiens et 9 ans pour les chats -, les animaux requièrent davantage de soins.

Grâce aux progrès constants de la médecine vétérinaire, il est désormais possible de prévenir ou de guérir de nombreuses maladies. Il n’en reste pas moins que les frais vétérinaires peuvent rapidement être élevés. La solution ? Souscrire une assurance santé pour son animal. Plus de 4% des Français y ont eu recours.

 

Trouver une bonne assurance santé animale pour son chien ou chat

 

Les compagnies d’assurance et les courtiers sont de plus en plus nombreux à proposer des contrats d’assurance santé animale. Tous ne se valent pas. Les moins élevés du point de vue de la prime et ceux ne couvrant que les frais en cas d’accident ou bien que les frais en cas de maladie, ne seront pas d’un grand intérêt pour les maîtres.

assurance santé chat

Pour se permettre de se faire une idée des tarifs et trouver la meilleure offre, les maîtres désirant souscrire une assurance santé animale peuvent avoir recours à un comparateur d’assurances. En quelques clics, il permettra d’obtenir différents tarifs en fonction de l’animal à assurer avant de choisir le contrat le mieux adapté à leur budget et à leur compagnon.

Assurer son chien ou chat le plus tôt possible, sans attendre qu’il ne soit trop tard (dépassement de la limite d’âge) ou bien qu’un accident ou une maladie ne survienne permettra de faire face sereinement à tout imprévu. Et de consulter le vétérinaire au moindre doute, sans se soucier des frais pouvant en résulter.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf