layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Pétards, feux d’artifice : enquête en Nouvelle-Zélande

Pétards, feux d’artifice : enquête en Nouvelle-Zélande

Article publié le : 22/09/2015

Les feux d’artifices et les pétards sont souvent source de stress pour les chiens et les chats, par le bruit qu’ils génèrent. En Nouvelle-Zélande, une étude tend à prouver que leur peur augmente malgré le réconfort des maîtres.  

Les feux d’artifices et les pétards sont souvent source de stress pour les chiens et les chats, par le bruit qu’ils génèrent. En Nouvelle-Zélande, une étude tend à prouver que leur peur augmente malgré le réconfort des maîtres.  

L’Auckland Society for the Prevention of Cruelty to Animals a initié une enquête sur les dangers représentés par les pétards et feux d’artifice chez le chien et le chat.

Des questionnaires ont été donnés à des propriétaires par le biais d’un magazine grand public et par l’intermédiaire de 25 cliniques vétérinaires.

1 7000 réponses, concernant plus de 3 000 animaux, ont été jugées « utilisables ». Il ressort de cette étude que 46 % des animaux présentent des réactions de frayeur suffisamment intenses pour que leurs propriétaires les remarquent. 


Les chiens un peu plus « sensibles » que les chats


Les propriétaires de chiens donnent une note supérieure à celle des propriétaires de chats quant à l’intensité de la peur, mais la durée de l’état de frayeur ne diffère pas selon l’espèce.

Les chiens développent plus volontiers une réponse productive alors que les chats préfèrent se cacher. 

Les propriétaires remarquent que la durée des épisodes de peur augmente au fur et à mesure des expositions au stimulus s’ils tentent de réconforter leur animal. 83 % des maîtres sont favorables à une interdiction des feux d’artifice à usage privé. 15 % environ ont consulté un vétérinaire à propos du cas de leur animal. 

Source : L’Essentiel,  n° 198 bis – SFC (Société Francophone de Cynotechnie)

Que faire ?

Une précaution essentielle est tout d’abord d’éviter, les jours où les pétards et feux d’artifice sont légion, comme au 14 juillet, 15 août ou encore Haloween, entre autres, de laisser les animaux dans le jardin. De même, il n’est pas conseillé d’aller voir un feu d’artifice en compagnie de son chien. Mieux vaut le laisser à la maison ce jour-là. Voir de fermer les fenêtres. 

Ensuite, comme le montre l’étude, tenter de calmer les chiens et chats apeurés, de les réconforter est souvent sans effet. Mieux vaut laisser l’animal se cacher pour ne pas accentuer son état de stress en cherchant à le réconforter à tout prix. Chiens et chats sont parfois de vrais « éponges » et ressentent aussi le stress éprouvé par leurs maîtres. 

Certains chiens et chats se montrent insensibles à de tels bruits, comme à celui de l’orage également. Il n’y a pas de règle. Il existe aussi des chiens que l’on habitue aux coups de feu, dans le cadre de sélection canine. Ceux-là sont moins terrorisés en cas de certains bruits.

Dans les cas de stress extrême, il est possible, avec l’avis du vétérinaire, de se renseigner sur la possibilité de donner un calmant à l’animal. Mais le mieux à faire est vraiment d’attendre que cela passe et que le calme revienne ! 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Chien peureux Comportement Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure