Claude Pacheteau

Nord : un chien empoisonné par un pesticide interdit

Un chien de race drahthaar, âgé de 2 ans, a succombé fin décembre, après une promenade en campagne à Aubry-du-Hainaut (Nord). Il aurait, selon l’analyse pratiquée par un laboratoire lyonnais, succombé suite à l’ingestion de Témik, un pesticide interdit depuis 2033.

Le « poison » aurait été mélangé aux viscères d’une volaille dans laquelle, lors d’une sortie, le chien a posé sa truffe. 

Les appâts contennt le pesticide avaient été déposés en bordure de route afin de tuer des renards.


Des chats également disparus


Une plainte a été déposée par la propriétaire du chien à la police, qui fait par ailleurs une pétition en vue de la remettre à la SPA de Valenciennes.

Nombreux propriétaires de chats (ils se comptent par dizaines) s’inquiètent également de n’avoir pas vu revenir leurs compagnons. 


Témik : un pesticide très dangereux pour les humains et les animaux

Le Témik est un pesticide foudroyant dont l’usage est interdit depuis 2033. Son usage était strictement réglementé et ne pouvait être délivré qu'aux horticulteurs ou cultivateurs. 

Un enfant ou un adulte qui entrerait en contact avec ce produit et porterait ensuite ses doigts à la bouche pourrait mourir en quelques minutes. Chiens et chats sont également concernés. 





SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com