layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Lapin

La cohabitation chez le lapin de compagnie

La cohabitation chez le lapin de compagnie

Article publié le : 28/11/2018

Les lapins domestiques sont des animaux sociaux, qui apprécient en général la compagnie de leurs congénères. Mais la cohabitation répond à des règles qu’il convient de bien connaître avant… d’agrandir la famille ! 

Les lapins élevés seuls sont davantage prédisposés à l’obésité et au développement de tics de comportement dus à l’ennui (léchage excessif du pelage, morsure compulsive des barreaux de la cage…).

Vivre en petits groupes leur est donc bénéfique. Néanmoins, avant d’acquérir un compagnon pour un lapin solitaire, il faut être conscient du fait que ces animaux ont un sens du territoire très développé.

Dans son ouvrage Soins du lapin de compagnie - Bien-être et maladies, le docteur Jean-François Quinton, vétérinaire, donne de très nombreux conseils aux futurs maitres pour une cohabitation réussie entre lapins. 

Celle-ci peut en effet être à l’origine de conflits parfois insolubles, occasionnant des blessures par morsure. Ce peut être le cas chez plusieurs adultes qui n’ont pas grandi ensemble dans la même cage, surtout si ceux-ci sont du même sexe.

Il sera alors obligatoire de faire vivre les lapins que l’on destinait à devenir amis, dans des cages séparées !

Le docteur Jean-François Quinton insiste sur le fait que la cohabitation étroite entre deux mâles entiers adultes est pratiquement impossible ; les femelles peuvent pour leur part quelquefois parvenir à cohabiter lorsque une hiérarchie stable (acquise au prix d’affrontements physiques) a pu s’établir dans le groupe

Mâles et femelles peuvent mieux s’entendre, mais il faudra alors faire face à une nombreuse descendance qu’on ne souhaite pas forcément. 

Le docteur Jean-François Quinton préconise, si l’on souhaite adopter un premier lapin avec l’idée éventuelle d’en accueillir ultérieurement un deuxième, de choisir alors un mâle comme premier pensionnaire. 

Car il est moins territorial qu’une femelle et acceptera plus facilement un congénère (surtout du sexe opposé). Et d’insister sur le fait que, dans tous les cas, la stérilisation facilite la cohabitation.


Et avec un chien ou un chat ?


Dans cet ouvrage, le docteur Jean-François Quinton donne également des conseils sur la cohabitation que le lapin peut entretenir avec le cobaye et d’autres animaux familiers carnivores (chat, chien de petite taille, furet…).

Certaines cohabitations sont impossibles, d’autres envisageables. Mieux vaut donc le savoir à l’avance.

Un livre pour tout savoir sur le lapin domestique

Afin choisir et élever correctement son lapin domestique, le Dr Jean-François Quinton est l’auteur d’un livre très complet et très pratique pour tous maîtres : Soins du Lapin de compagnie – Bien-être et maladies. 

Qu’il soit de race naine ou commune, le maître trouvera de très précieux conseils pour son compagnon (nourriture, habitat, soins, entretien, hygiène, maladies avec identification de leurs symptômes), au quotidien. 

De nombreuses illustrations et photos accompagnent ce livre, qui faciliteront certains soins, gestes et entretien que le maître sera amené à prodiguer à son compagnon. 


Soins du Lapin de compagnie – Bien-être et maladies

Dr Jean-François Quinton

Editions Ulmer

144 pages, 19,90 €

ISBN : 978-2-84138-302-3



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chatet NAC

 

Photos : Fotolia.com

Partagez cet article
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back