layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Alimentation

Faut-il donner du poisson aux chats ?

Faut-il donner du poisson aux chats ?

Article publié le : 23/09/2015

On vous l’a probablement répété des centaines de fois : le poisson, c’est bon pour la santé ! Mais est-ce une bonne idée que de donner du poisson aux chats ? De récentes études le suggèrent. Une bonne chose, car la plupart des félins en adorent le goût.

Tous les poissons ont-ils les mêmes bénéfices ? Comme tout autre aliment, le poisson doit être donné dans le cadre d’un régime équilibré. De plus en plus de preuves démontrent que certains éléments nutritionnels du poisson sont très bénéfiques. 

Tout d’abord, le poisson est une excellente source de protéines, aussi bien pour le chat que pour son propriétaire. Pour le même poids, il fournit une bonne quantité de protéines, très profitables pour les corps des chats. Il contient également une quantité juste d’acides aminés - composants des protéines – adaptée à nos besoins, bien que les quantités ne soient pas exactes.

Il existe néanmoins des points négatifs. En effet, certains poissons détruisent les vitamines. Donner du poisson à votre chat relève donc un peu de la science, si vous souhaitez lui apporter un régime alimentaire équilibré.

Un autre problème pour les propriétaires est que la nourriture pour chat contenant beaucoup de poisson sent très fort et son odeur est persistante !


Une option saine


Heureusement, c’est là que la technologie nous vient en aide. En extrayant les meilleurs nutriments du poisson et en les ajoutant aux aliments pour chats, votre chat pourra alors profiter des bienfaits du poisson tout en dégustant son poulet, bœuf ou agneau favori. 

Pas besoin d’un diplôme en poissonnerie pour savoir qu’un poisson blanc, comme la sole ou le cabillaud, est différent d’un poisson gras comme le maquereau ou le thon ! En fait, si nous devions isoler un seul « super nutriment » présent dans le poisson, il s’agirait de l’huile de poisson.

Peut-être préférez-vous le poisson blanc, mais celui-ci ne contient que très peu de ces huiles précieuses. Votre choix devrait donc se porter sur le poisson gras.

Les études scientifiques publiées sur les bienfaits des poissons gras sont étonnantes. Souhaitez-vous que votre chat ait une bonne vue ? Essayez les poissons gras. Votre chat se raidit-il ? Essayez les poissons gras. Souhaiteriez-vous que votre chat soit plus intelligent ? Essayez les poissons gras.

« Il existe une huile de poisson particulière nommée DHA », explique le vétérinaire Libby Sheridan de Hill’s Pet Nutrition. « C’est un acide gras Omega 3 utile au développement neurologique – c’est-à-dire au développement du cerveau et de ses connexions. Bien qu’une partie du développement se produise pendant la gestation du chaton dans le ventre de sa mère, certains changements se déroulent évidemment après la naissance. »

Finalement, c’est assez logique car le cerveau doit rester « en éveil » un certain temps, afin d’assimiler toute l’information que l’animal acquiert de son environnement, à travers toutes les nouvelles choses qu’il voit, écoute, touche et ressent. Nous ajoutons maintenant de la DHA, le nutriment qui favorise ce développement continu, à tous nos aliments pour chatons. Tout le monde peut donc avoir un chat plus alerte et adaptable, simplement en nourrissant bien son chaton pendant les premiers mois. » 


Une question d’équilibre


Le corps se charge d’équilibrer tout ce qui concerne certains types d’acides gras. En général, il existe deux types d’acides gras, appelés Oméga 6 et Oméga 3.

Des formes précieuses d’oméga 3 peuvent être trouvées dans certaines huiles végétales tel que le lin, et le poisson : le poisson gras en particulier.

Chaque groupe d’acides gras influence les effets de l’autre. Ainsi, si vous donnez plus une sorte que l’autre, vous pourrez observer plusieurs types de réactions. En général, on pense qu’un régime élevé en graisses animales fournit plus d’oméga 6 que d’oméga 3, et qu’il faut donc que les animaux (et même peut-être les humains) mangent beaucoup plus d’oméga 3 pour rester en pleine santé.

Prenez garde néanmoins : ne soyez pas tenté(e) d’administrer de l’huile de poisson en supplément à votre chat. Un apport trop important d’un seul nutriment peut dérégler le corps et provoquer des problèmes.

Demandez conseil à votre vétérinaire avant d’ajouter des compléments alimentaires au régime de votre chat, surtout s’il est malade. Dans la plupart des cas, votre vétérinaire pourra vous prescrire des compléments bien dosés ou bien un régime alimentaire approprié qui ciblera mieux les besoins nutritionnels de votre animal, tout en respectant parfaitement son état de santé. 

 

Porter attention aux étiquettes

Libby Sheridan, vétérinaire de Hill’s Pet Nutrition, propose quelques conseils aux propriétaires afin de garder les chats en bonne santé.

«  Lorsque vous achetez de la nourriture pour chats, ne soyez pas trop distrait(e) par le joli minou sur l'emballage. Cherchez plutôt l’étiquette qui mentionne un apport supplémentaire en huiles de poisson. D'ailleurs nous sommes tellement convaincus par la validité des études menées que nous avons décidé d’ajouter ce complément à toutes nos croquettes pour chats. Et puis, achetez toujours une bonne marque. Vous saurez ainsi que des huiles adaptées, provenant des bonnes espèces de poissons issues d’eaux non polluées, ont été utilisées. »




Source : Hill’s 

http://www.hillspet.fr



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Croquettes
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure