layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Faire cloner son chien : est-ce possible ?

Faire cloner son chien : est-ce possible ?

Article publié le : 05/07/2021

Une entreprise sud-coréenne est la seule à proposer le clonage de chiens au monde. Une centaine de chiens auraient ainsi été « doublés » en 2013. Pour 75 000 €, des maîtres fortunés ont recours à cette pratique, qui n’assure toutefois pas d’avoir affaire à une copie totalement conforme de l’animal. A la tête de la société de clonage, le Dr à la réputation sulfureuse projette de cloner… un mammouth laineux, dont les derniers représentants ont disparu il y a environ 4 000 ans. 

L'institut sud-coréen Sooam Biotech est le seul au monde à pratiquer le clonage de chiens. 

A sa tête : le Dr Hwang Woo-suk, un chercheur à la réputation sulfureuse.

En effet, ses recherches sur le clonage humain ont été considérées comme suspectes, des résultats d'études sur des cellules-souches ayant apparemment été falsifiés.

Même si le Dr est le premier scientifique au monde à avoir réussi en 2005 le clonage d'un chien, il a été mis au ban de la communauté scientifique. Expulsé de son université, c’est pourquoi il a créé son entreprise privée... Mais ses activités continuent toujours de soulever de nombreuses d'inquiétudes.Notamment parmi les défenseurs de la cause animale. 

De nombreux animaux seraient sacrifiés lors des recherches.

« Les régulations contrôlant les expériences animales et le clonage ne sont pas assez sévères en Corée », indique Jo Hee-kyung, présidente de l'Association pour la Liberté des Animaux à Séoul.

Toujours est-il qu'en 2013, une centaine de chiens auraient été clonés. De riches propriétaires d’animaux ont dépensé chacun environ 75 000 € pour espérer avoir une copie conforme de leur compagnon.


Clonage : des comportements pouvant varier


Ces riches clients du monde entier envoient à Séoul des échantillons d'ADN prélevés sur leur chien avant sa mort, dans l'espoir inconscient de "ressusciter" leur animal.

Car rien n’est moins sûr quant au résultat. « Les clients trouvent que la personnalité des chiens clonés est très similaire », explique Hana Song, vétérinaire et chercheuse au sein de Sooam Biotech.

« Ils me disent que leur comportement est le même que celui de leur animal décédé. Mais en fait, ces comportements peuvent varier ! C'est la façon dont vous élevez votre chien qui va affecter sa personnalité. »

La police fait cloner ses meilleurs chiens

Même la police fait appel à ce type de ‘’service’’. Ainsi, Sooam Biotech a aussi signé un accord avec la police sud-coréenne pour cloner ses meilleurs chiens policiers. 37 chiots clonés ont été fournis par l'institut en 2013. Certains de ces chiens clonés ont été affectés au contrôle des bagages de l'aéroport international d'Incheon, desservant Séoul.

Prochaine étape pour la société: cloner un mammouth.

Pour cela, il faut faire porter par une femelle éléphant un embryon cloné de l'animal disparu il y a environ 4 000 ans.


Un nouveau projet « délirant »


Hana Song et ses collègues sont donc partis en Sibérie, accompagnés d'une équipe de scientifiques russes : « Aujourd'hui, le permafrost en Sibérie [terme géologique désignant un sol dont la température se maintient en dessous de 0°C pendant plus de deux ans consécutifs, Ndlr] est en train de fondre, et on peut donc trouver beaucoup d'échantillons de mammouths. Nous avons pu découvrir de l'ADN intact dans de la moelle osseuse », assure-t-elle.

« Mais, étant donné notre technologie actuelle, nous avons besoin d'une cellule viable entière, et nous sommes toujours en train de la chercher. »

Source : France Info



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf - Mamouth  : Royal BC Museum à Victoria, Canada, Wikimédia

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure