layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Alimentation

Croissance du chien : respectez sa nature !

Croissance du chien : respectez sa nature !

Article publié le : 23/09/2015

Chez certains chiens, comme ceux de grand format, la croissance est particulière. C’est une période où le maître doit faire preuve de vigilance afin de ne pas commettre d’erreurs alimentaires. Celles-ci peuvent avoir de fâcheuses répercutions par la suite.

Les grands chiens ont un temps de croissance plus long que celui des petites races. Une période "sensible" durant laquelle le maître devra être vigilant.

 

Les chiens de grand format ont la particularité de présenter une croissance longue : de 18 à 24 mois, contre 9 mois à un an chez les petites races. Comparer aux chiens de petite taille, leur tube digestif est proportionnellement plus petit. 

 

De ce fait, ils présentent une certaine faiblesse du point de vue de la tolérance digestive.


Les aliments doivent donc être hautement digestibles.


Les grandes marques ont développé des aliments haut de gamme tout à fait adaptés à cette sensibilité particulière des grands chiens ; le terme « haute digestibilité » apparaît de plus en plus sur les emballages.
Mais le danger ne vient pas que de là.


Ce dont il faut tenir compte aussi, c’est qu’une croissance trop rapide chez ces chiens pourrait provoquer des troubles ostéo-articulaires, voire favoriser ou accentuer une dysplasie de la hanche.


Cette affection touche les grands chiens et l’on sait que l’hérédité n’explique pas tout dans cette pathologie. L’embonpoint dû à une mauvaise alimentation ou une alimentation trop riche, mal distribuée a des répercussions certaines sur le squelette du chien.


Un chien ne sera pas plus costaud à l’âge adulte si on le gave durant sa période de croissance. Les excès sont donc vraiment à éviter.


L’excès de calcium est également très mauvais pour le chien.

 

Choisir un bon aliment

 

L’intérêt des aliments haut de gamme est qu’ils apportent, dans un rationnement correct, les vitamines, minéraux et protéines, etc. dont les grands chiens ont besoin, tout comme l’apport énergétique qui doit être plus élevé chez ceux-ci.


C’est pourquoi avec un bon aliment, il n’est pas utile de donner de compléments, sauf cas particuliers.


On entend souvent dire que les fabricants « gonflent » les rations à donner quotidiennement afin de vendre davantage !


Il faut revenir de ces idées toutes faites, car l’alimentation animale a énormément évolué et de nos jours la fabrication des produits destinés à nos chiens n’a rien à envier à l’alimentation humaine.


Ce sont des vétérinaires, des nutritionnistes, etc. qui concoctent ces nouveaux produits, parfois après de nombreuses années de recherche, de tests avant leur mise en vente sur le marché. Tout cela répond à des normes de plus en plus strictes.


Pour ce qui est des prises de nourriture, la moyenne est trois repas par jour, à horaire fixe jusqu’à six mois, puis deux repas (cela est préférable du point de vue digestion) ensuite.

 

Pensez-y !

 

- Peser son chiot chaque semaine en moyenne est une sage précaution, qui permettra de réparer rapidement tous les écarts (dans un sens comme dans l’autre).

- L’éleveur où le vétérinaire pourra vous aider à établir une courbe de croissance moyenne.

- Le chien doit disposer d’une gamelle d’eau fraîche en permanence non loin de sa nourriture. Il ne faut pas oublier non plus leur nettoyage de cet accessoire.

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : SantéVet

Croquettes Gamelle Dysplasie
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure