layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Courir avec son chien : que du bonheur !

Courir avec son chien : que du bonheur  !

Article publié le : 29/10/2018

Un magazine consacré à la course (marathons, semi-marathons, etc.) livre 5 bonnes raisons de courir avec son chien. Santé, connivence… maître et compagnon ont effectivement tout à y gagner. A vous marques, prêts…. courez !

Le site runnersworld.fr, émulation du magazine Runners’s World France, donne 5 bonnes raisons de courir avec son chien.

Cet article fait suite à un précédent qui donnait les conseils à suivre pour bien pratiquer le footing, etc. avec son compagnon (voir encadré).

Tout d’abord, pour le magazine, le chien est le seul partenaire qui est toujours ravi de sortir et qui a toujours la même pêche.

Effectivement, un chien en bonne forme est généralement toujours partant. Quant à certaines races moins sportives que d’autres, il est parfois nécessaire de les « bouger» un peu.

L’article indique ensuite que courir avec son chien apporte beaucoup sur le plan de l’échange.

 

Après l’effort le ré… confort !

 

Il est certain que les chiens aiment partagés ce genre de moment avec leur maître. La connivence est renforcée. Et elle peut se prolonger après l’effort : « Même faire la sieste avec lui, au retour de l’entraînement, peut être un moment top ! », assure l’article.

Avec le chien, pas de prise de tête. C’est la troisième raison évoquée. « Alors qu’un copain peut vite vous saouler avec sa vitesse, ses crampes, le nombre de calories consommées pendant l’entrainement ou ses problèmes de couple… avec votre chien ce n’est que du bonheur. Et en silence qui plus est ! »

Enfin, la rapidité du chien sur de petites distances qui motive le maître à se surpasser et le calme que cela procure au chien lorsqu’il a évacuer son trop plein d’énergie sont les autres raisons évoquées.

Si courir avec son chien apporte donc beaucoup, avoir un chien à vos côtés vous permettra aussi de rajeunir de 10 ans. Une autre bonne raison d'apprécier la compagnie d'un chien. .

 

Courir avec son chien : les conseils à suivre

Le chien est le meilleur ami de l’Homme, mais peut-il également être le meilleur ami du coureur, assurait dans un dossier Runner’s World France. L’occasion de donner 9 astuces pour courir avec son chien.

Des consignes de bon sens effectivement, qu’il cnvient de respecter, car tous les chiens ne sont pas capables des mêmes performances. Et même les mieux entrainés ou résistants ont besoin que l’on prenne en compte leur nature, leurs capacités et surtout leur état de santé.

Les conseils à respecter sont les suivant :

1 – Ne commencez pas trop tôt.

Ne courez pas avec un chien trop jeune. Pour pouvoir répondre à l’effort, votre chien doit avoir fini sa croissance osseuse. Pour un petit chien, cela prend environ neuf mois, mais cela peut aller jusqu’à seize mois chez un gros chien.

2 – Préparez le terrain.

Veillez à ce que votre chien soit en bonne santé et en bonne forme physique avant de commencer. S’il est trop gros par exemple, commencez par marcher, puis augmentez la difficulté.

3 – Allez-y crescendo…

Au début, 3 sorties par semaine, à raison de 15 à 20 minutes par sortie. Ensuite, vous pouvez augmenter les entraînements de 5 minutes par semaine.

4 – …et pas trop fort.

Le sprint dès le pas de votre porte franchi, ce n’est pas la bonne idée. Votre chien, tout comme vous, a besoin de quelques minutes d’échauffement. Et sachez repérer les signes de fatigue, ils signifient que le retour au calme est de mise : oreilles et queue baissées, halètement fort, pattes traînantes. Si votre chien refuse de vous suivre c’est le signe que vous êtes allé trop loin. Il est vraiment crevé après la course ? Laissez-lui au moins 1 ou 2 jours pour récupérer.

5 – Ne l’attachez pas au cou.

L’important est que votre chien soit attaché par un harnais au niveau de son dos. Avec un autre harnais attaché à votre propre taille, c’est le seul moyen de courir avec son chien sans lui faire mal. Si vous voulez courir plus librement, attention aux voitures et aux autres coureurs.

6 – Récompensez-le.

Pensez à le remercier d’un geste affectueux ou d’une récompense. Au final, il verra les sorties avec vous comme une véritable aubaine.

7 – Soyez sérieux.

Il est indispensable d’avoir un chien qui vous obéit si vous avez décidé de le détacher.

8 – Soyez courtois.

Quand vous croisez du monde, écartez-vous, vous et votre chien, afin que les gens puissent passer sans avoir à l’approcher. Tout le monde n’aime pas les chiens et beaucoup en ont même peur.

9 – Ramassez.

Personne (coureurs, cyclistes ou autres) n’aime rencontrer des crottes sur son chemin… Faites ce qu’il faut pour ne pas laisser de traces sur votre passage.

 

Source : http://www.runnersworld.fr

 

SantéVet

Le spécialiste d el’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Crotte de chien Jeu Harnais
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure