layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Trucs & astuces

Comment peser son chien ou son chat ?

Comment peser son chien ou son chat ?

Article publié le : 23/04/2020

En période de confinement, à cause du coronavirus Covid-19, et par manque d’exercice, votre chien peut être sujet à une prise de poids. Vous pouvez le peser afin de vérifier si cela est ou non le cas. Dans tous les cas, même en dehors de cela, en temps normal, il est utile de peser régulièrement son chien ou son chat. Comment peser votre compagnon, quelle que soit sa corpulence ? Voici nos conseils.

Pourquoi peser son chien ou son chat ?

Tout simplement afin de s’assurer qu’il ne prend pas quelques grammes – quand même un bon nombre -  ou quelques kilos de trop ! L’obésité est en effet de plus en plus constatée chez les chiens et les chats. Et le surpoids est source de bien des problèmes de santé, le signe d'une maladie sous-jacente… en plus d’être disgracieux. Suite également à une stérilisation, la prise de poids n’est pas à écarter. c'est un mal de plus en plus fréquent constété par les vétérinaires. 

On parle d’obésité si le poids de votre chien ou votre chat dépasse de 20 % son poids de forme, c’est-à-dire son poids idéal. Un chien ou un chat un peu « gros », un peu rondelet n’est pas un animal plus robuste pour autant.

Peser régulièrement son chien ou son chat, environ une fois par mois, permettra de réagir. Votre vétérinaire pourra vous conseiller, voire vous aider à mettre en place un régime ou bien prescrire une alimentation adaptée.

Comment  peser un petit chien ou un chat ?

Chez un petit chien tout comme chez un chat, la pesée est chose somme toute assez facile. Dès lors qu’il se montre coopératif et consentent ! Mais il y a le cas contraire des solutions simples.

Donc pour petit un animal, la pesée pourra se faire à l’aide d’une balance de cuisine ou bien encore d’un pèse bébé. Pour plus de confort, il est possible de disposer une linge ou une serviette sur le plateau et il conviendra alors de faire la tare. Il faut être prudent afin d’éviter toute chute, surtout si la balance est placée en hauteur.

Pour ceux qui ont la bougeotte – et il est parfois plus difficile même en étant calme, patient et en ayant recours à des caresses et/ou des compliments et cela est surtout valable pour le chat – de faire en sorte que l’animal ne bouge pas. Pour remédier à cela, vous pouvez le placer dans une petite panière en osier ou encore un carton à chaussures, tout simplement. 

Comment peser un chien de poids moyen, environ une vingtaine de kilos ?

Si le chien est trop gros pour tenir sur une balance de cuisine ou un pèse bébé, l’astuce conseil de le prendre dans vos bras et de le peser sur votre propre balance. En faisant la différence entre votre poids à vide et celui avec votre chien. Vous ferez d’une pierre deux coups, puisque vous contrôlerez par la même occasion votre poids ! Attention, certaines balances notamment celles permettant de calculer l’indice corporelle ne permettent pas, de par leur technologie, de peser un chien que l’on tient dans ses bras. Le mieux est une balance « classique ».

Comment peser un gros chien ?

C’est le moins évident ! Un Saint-Bernard, un terre-Neuve, un Léonberg, un Mâtin Napolitain, un Mastiff, un Rottweiler… pour ne citer que ces quelques exemples entre bien d’autres sont moins faciles à peser qu’une « puce » comme un Chihuahua, un Yorkshire, etc., cela va de soi !

Quelles solutions ? Il est possible lors de le faire chez votre vétérinaire. Toutes les cliniques vétérinaires disposent pratiquement d’une balance à l’entrée près de la salle d’attente. Cette pesée pourra se faire par exemple lors de votre visite pour les rappels de vaccins. Chez certains vétérinaires, les tables de consultations sont parfois dotées également d’une balance. Bien entendu, ce ne sera qu’une fois par an.

Enfin, il existe également dans le commerce des balances de type professionnelles qui peuvent être utilisées pour peser un animal de toute taille. Ce sont en fait les balances que l’on trouve chez les vétérinaires, les refuges... Le seul problème est leur coût, qui est élevé et ne se justifie pas vraiment leur acquisition. 

Tenez un carnet de bord

A chaque pesée, pensez à noter le poids de votre chien ou de votre chat. Vous pourrez ainsi suivre la courbe de croissance d’un jeune animal et, une fois adulte, établir sa courbe de poids qui pourra vous alerter de toute prise ou perte vous incitant alors à consulter votre vétérinaire.

S’il s’agit d’un chien ou d’un chat de pure race, son standard mentionne le poids minimum et maximum pour les mâles et les femelles. Cela vous donnera donc une idée des limites à respecter.

 

Une pesée à vue d’œil !

Sans connaître le poids exact de votre chien ou de votre chat, et s’il n’a pas une trop grosse fourrure les masquant peu ou prou, vous pourrez repérer – notamment vu de dessus - la présence de bourrelets qui pourront vous alerter. Une palpation des côtes de chaque côté de la cage thoracique, à l’arrière des coudes, vous permettra aussi de les repérer le cas échéant. On doit pouvoir compter les côtes sans avoir à appuyer.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : 123rf

Stérilisation Obésité
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure