layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité des chats

Chat enragé : nouvel appel à témoins

Chat enragé : nouvel appel à témoins

Article publié le : 06/04/2021

Au 13 novembre 2013, toutes les personnes ainsi que les chiens et chats qui auraient pu être en contact avec le chaton porteur de la rage découvert à Argenteuil (Val-d’Oise) ont été pris en charge. Il subsiste toutefois des doutes pour la période comprise entre le lundi 21 et le jeudi 24 octobre 2013. 

Le chaton porteur de la rage après avoir été récupéré sur une plage de Casablanca (Maroc) et ramené illégalement en France à Argenteuil (Val-d’Oise) où il est décédé a pu entrer en contact avec des personnes où des animaux (chiens et chats) sur son itinéraire.

Rappelons également que le chaton aurait été vu par un vétérinaire sur place et que deux autres chatons de la même portée ont peut-être été ramenés illégalement en Belgique ou en Suisse. 


Chaton enragé : le secteur de la rue de Marguerite sous surveillance


Ce chaton a en effet changé plusieurs fois de lieu d’accueil. 

Un périmètre a été défini à Argenteuil, notamment aux alentours de la rue Marguerite. 


Maintenir ses animaux à domicile


Une campagne afin de recueillir les chiens et chats errants a été mise en place dans ce secteur dès le 9 novembre. Les maîtres, par arrêté, ont eu obligation de maintenir leurs animaux domestiques à domicile durant une quinzaine de jours.

Le transport d’un chat comme chez le vétérinaire par exemple, peut se faire dans une caisse de transport. Les chiens, pour leurs sortis, doivent être tenus en laisse. 


Vérification de la situation sanitaire des chiens et chats


A compte du 13 novembre, et durant cette même période de 15 jours, les services techniques de la ville ont également prévu de se rendre au domicile des maîtres de chiens et chats afin de vérifier la situation sanitaire des animaux. 

Un autre arrêté limitant la circulation des chiens et chats avait par ailleurs été pris dans 33 rues de Sartrouville (Yvelines). 

Le but est de trouver les éventuelles personnes ainsi que les chiens et chats qui auraient pu entrer en contact avec le chaton enragé. Mi novembre, il subsiste toujours des doutes sur ses déplacements exacts entre le 21 et 24 octobre précédents. 

Toute griffure, morsure ou léchage sur une plaie lésée peut transmettre la rage à un humain, à un chien ou chat. La vaccination contre la rage, qui peut être en partie financée par le forfait prévention de l'assurance santé animale (assurance pour chiens, assurance pour chat), consiste en une primo vaccination qui devient valide 21 jours après, puis un rappel annuel (un an jour pour jour sans dépasser la date d'échéance pour rester valable). 


Une cellule d’information toujours disponible


Les maîtres et les habitants qui se reconnaîtraient dans cette situation sont invités de contacter la cellule d’information du public de la préfecture en appelant le : 08 11 00 06 95 (tous les jours de 10h00 à 17h00). Des informations peuvent également être obtenus auprès de son vétérinaire habituel et de son équipe. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : DR

Vaccination Rage

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure