layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Assurance animaux

Assurance chien : pourquoi identifier son animal ?

Assurance chien : pourquoi identifier son animal ?

Article publié le : 09/10/2015

L’identification du chien (comme celles des chats nés après le 1er janvier 2012) est une obligation. Et ce même si le maître n’a pas l’attention de souscrire une assurance chien pour son compagnon.

L’identification du chien (comme celles des chats nés après le 1er janvier 2012) est une obligation. Et ce même si le maître n’a pas l’attention de souscrire une assurance chien pour son compagnon.

L’identification du chien est une obligation légale. Tous les chiens doivent être identifiés par puce électronique (transpondeur) ou par tatouage) préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux. L’identification est à la charge du cédant.

En dehors de toute cession, l’identification est une obligation pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de 4 mois (et pour tous les chats de plus de 7 mois nés après le 1er janvier 2012).

Une enquête de 60 Millions de Consommateurs sur l’assurance santé animale et parue en septembre 2015 (n° 507), dans un encadré intitulé « Gare aux exclusions de garanties » indiquait que « les assurances exigent presque toujours, à la souscription, que l’animal soit pucé ou tatoué ». Mais l’identification concerne tous les chiens et chats, même si leurs maîtres ne souhaitent pas souscrire une assurance chien ou une assurance chat !

 

Identification : place à la puce électronique !

 

Le tatouage au dermographe qui imposait au vétérinaire d’anesthésier l’animal a fait place dorénavant à la puce électronique. Celle-ci est largement utilisée.

La puce électronique est implantée sous la peau, au niveau de la jugulaire gauche, sans anesthésie et sans douleur pour le chien. Seuls les chiens « difficiles » peuvent subir une légère anesthésie pour son implantation.

Pour voyager avec son animal hors de France, dans l’Union européenne, le tatouage reste un mode d’identification admis dès lors qu’il a été réalisé avant le 3 juillet 2011 et sous condition qu’il soit lisible. A cela s’ajoutent d’autres obligations, comme la vaccination contre la rage, qui doit être valide.

 

Identification du chien : c’est sa carté d’identité 

 

L’identification du chien est sa carte d’identité. Cela peut notamment permettre de retrouver son animal plus rapidement en cas de fugue.

Un chien identifié permet au vétérinaire qui l’ausculte de s’assurer de l’identité de l’animal. C’est pourquoi pour permettre d’être remboursé des frais vétérinaires dans le cadre de la soucription d’une assurance chien (et assurance chat aussi), que l’identification sera réclamée.

Si toutefois le chien n’est pas encore identifié, pour une raison ou pour une autre, il sera tout à fait possible de l’assurer et de le faire identifier le plus rapidement possible.

Les formules d’assurance contenant un forfait prévention de Santévet, spécialiste de l'assurance santé animale (Premium et Optimal) ou bien les offres "chiots" (et offres "chatons") de SantéVet permettent au maître de financer cet acte vétérinaire.

 

L’I-Cad gère l’identification des animaux domestiques, chiens, chats et furets

Pour toute démarche concernant l'identification des animaux domestiques (chiens, chats, furets), renseignents, I-Cad : 0810 778 778 (prix d'un appel local) ou i-cad.fr/

  

Filalapat : un application pour les chiens et chats perdus ou trouvés

Il existe une application baptisée Filalapat, qui facilite les démarches et permet de déclarer une perte ou la découverte d’un animal, de consulter les annonces, etc.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Chien perdu Chien malade Identification
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure