L'actu des animaux

Maladies et prévention

Aoûtats : comment protéger votre chien ou votre chat ?

Aoûtats : comment protéger votre chien ou votre chat ?

Article publié le : 15/09/2017

Partagez sur :

Les aoûtats (Trombicula autumnalis, de leur petit nom scientifique !) sont des acariens. Ces parasites sont particulièrement virulents en août – comme leur appellation le laisse supposer. Mais ils ‘’sévissent’’ jusqu’en automne. S’ils ne sont pas spécifiquement vecteurs de maladies, ils peuvent occasionner de fortes démangeaisons, elles-mêmes responsables de lésions. Comment protéger votre compagnon préventivement, voire au pire des cas le soigner s’il en est victime ?

 

Les aoûtats (aussi parfois appelés puron, rouget, vendangeao) sont des acariens microscopiques. Comme leur nom l'indique, ils sont à redouter essentiellement en été - avec un pic au mois d'août. Mais compte tenu du réchauffement climatique, on peut y être confronté dès le printemps et jusqu’en début d'automne.

Les aoûtats sont présents dans les herbes hautes, les champs, les potagers… Autant dire, un peu partout !

 

Des enzymes qui provoquent de vives réactions

 Chien et chat qui se gratte à cause des aoûtats

Les aoûtats se nourrissent des cellules de la peau des animaux à sang chaud : chiens, chats, chevaux, rongeurs. Y compris l'Homme, même si les aoûtats ne sont pas susceptibles de passer de l’animal à l’humain. Ces acariens n'aspirent pas le sang de leur hôte. En revanche, ils injectent des enzymes pour digérer les cellules de la peau. Et ce sont ces enzymes qui provoquent de vives réactions alors que la piqûre en elle-même est indolore.

Les aoûtats ne sont pas la plupart du temps dangereux, mais fortement désagréables à cause des démangeaisons qu’ils occasionnent. Ces piqûres se situent le plus souvent autour des yeux, entre les doigts (espaces interdigités), sur le ventre, dans les plis de la peau, à la base des oreilles…

 

Des lésions dues au grattage et parfois des réactions allergiques

Le chien ou le chat va donc se gratter et cela risque d’entraîner des lésions ; celles-ci peuvent s’infecter. Des réactions allergiques peuvent parfois aussi être constatées comme un oedème de Quincke ou un urticaire avec des papules. Cela constitue alors une véritable urgence vétérinaire que prend en charge l’assurance santé animale du chien et l’assurance santé animale du chat.

Les aoûtats, bien que microscopiques et donc la plupart du temps très peu visibles, peuvent se remarquer avec les piqures de couleur orangée qu’ils laissent sur la peau.

Dans tous les cas un chien ou un chat se grattant de manière excessive, se mordillant, et présentant un symptôme de prurit doit être mené en consultation chez le vétérinaire. Ce dernier va s’assurer de l’absence de réaction allergique et traiter l’infection en conséquence grâce à des traitements adéquats. Car toute démangeaison n’est pas nécessairement due aux aoûtats !

 

Comment prévenir l’infestation par les aoûtats chez le chien et le chat ?

 

Chien qui va au vétérinaire à cause des aoutats

Un antiparasitaire sous forme de spray ou de pipettes (spot-on) tels que ceux utilisés contre les puces et les tiques et que l’on applique régulièrement sur le corps de l'animal peuvent permettre de lutter préventivement contre les aoûtats.

Le vétérinaire pourra aussi prescrire des traitements plus spécifiques si besoin. Leur achat peut tout à fait être financé à l’aide du forfait prévention tel que celui que propose SantéVet dans toutes ses formules d’assurance santé pour chien et formules d'assurance santé pour chat.

Comme contre les puces et les tiques, il est essentiel de procéder à une bonne inspection régulière du corps de votre chien au retour de promenades/sorties ou de votre chat si celui-ci à accès à l’extérieur.

Si le chien ou le chat dispose d’un jardin, pensez à tondre régulièrement votre pelouse, le cas échéant. Et débarrassez-vous des herbes humides.

Enfin, ne traitez jamais un chat avec les mêmes produits que ceux destinés à un chien. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête !

Photo : 123rf

Antiparasitaire

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back