layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Anomalie de la coagulation chez le chien : un nouveau test

Anomalie de la coagulation chez le chien : un nouveau test

Article publié le : 23/07/2018

Un nouveau test permet de dépister la maladie de von Willebrand, une anomalie héréditaire de la coagulation, chez certaines races de chien.  

Les maladies héréditaires font partie des exclusions dans le cadre des contrats d'assurance santé chien (et chat).

D'où l'importance, en vue de l'acquisition d'un chiot ou d'un chaton, de s'adresser à des éleveurs professionnels ou amateurs passionnés qui font procéder au test des maladies pour lesquels ces moyens de dépistage sont disponibles.

Le laboratoire Antagene commercialise un nouveau test (VWD1) concernant la maladie de von Willebrand, une anomalie héréditaire de la coagulation présente dans différentes races de chiens. La forme la moins sévère de cette maladie correspond au type I. 

Les chiens atteints de ce trouble de la coagulation présentent des saignements ou des épisodes hémorragiques importants, potentiellement mortels, uniquement après un acte chirurgical ou un traumatisme. Les saignements spontanés des muqueuses ne sont observés que dans de très rares cas. 


75 % des dobermanns atteints


La maladie de von Willebrand de type I est une maladie autosomique récessive. La fréquence de chiens porteurs est estimée à 75 % chez le dobermann et 43 % chez le Welsh Corgi Pembroke (données Antagene).  

Pour les autres races (caniche, bouvier bernois, Manchester terrier, Kerry Blue terrier, pinscher, épagneul nain continental papillon et Coton de Tuléar), le laboratoire réalise actuellement une étude populationnelle afin d’obtenir une estimation de la fréquence de la mutation en Europe.

Pour le caniche, le bouvier bernois et le Manchester terrier, la fréquence de la mutation est élevée dans la population américaine (10 à 40 %).

Ce test permettra aux éleveurs ou particuliers de dépister les reproducteurs et les chiots porteurs et d’adapter les croisements afin d’éviter la propagation de l’anomalie génétique au sein de la race. Il permet également de dépister les chiens atteints devant éventuellement subir un acte chirurgical. 


Source : Antagene



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : 123rf

Race de chien Maladies héréditaires
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure