layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

20 millions d'euros pour les refuges et associations

20 millions d'euros pour les refuges et associations

Article publié le : 09/09/2020

Ethics For Animals, One Voice, L'Arche des Associations et le Collectif Chats et Compagnie réclamaient depuis plusieurs semaines une aide pour les refuges et les associations de protection animale. 20 millions d’euros ont été débloqués dans le cadre d’un plan de relance.

L’équipe d'Ethics For Animals avait pu rencontrer le 26 août 2020 Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, au refuge d'Evry-Courcouronnes (Essonne).

Un échange de près d’une heure trente au cours duquel avait pu être abordée la situation des refuges indépendants et des associations de protection animale qui rencontrent de graves difficultés suite à la crise du Covid-19.

« Le été sensible à notre campagne »

« Le ministre a été à notre écoute, il a été sensible à notre campagne soutenue par plus de 150 personnalités et 100 000 pétitionnaires », a déclaré Nicolas Biscaye, Directeur d'Ethics For Animals. « Nous avons pu lui démontrer le rôle indispensable de ce secteur associatif, le soutien dont il bénéficie auprès de nos concitoyens pour cette mission d'accueil des animaux, de stérilisation des chats errants, de médiation animale, de lutte contre les maltraitances et les abandons etc. »

Autant d'actions que réalisent les associations et refuges de protection animale sur tout le territoire.

« Le déblocage des 20 millions d'euros pour les refuges et les associations dans le cadre de ce plan de relance est une première que nous saluons. A priori, ce devrait être une bonne nouvelle. »

Une deuxième réunion de travail a pu être organisée avec le cabinet du ministre et la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) à laquelle participaient la députée Samantha Cazebonne - qui avait déposé l'amendement parlementaire en faveur du fonds d'urgence -, Ethics For Animals, l'Arche des Associations et le Collectif Chats et Compagnie. Une visio-conférence durant laquelle un accent particulier a été mis sur l'urgence à laquelle devaient faire face les refuges indépendants et les associations, très impactés par les conséquences de la pandémie et du confinement.

57 % de refuges et d’associations sur le qui-vive

« Notre enquête auprès d'un échantillon représentatif de 135 associations et refuges a permis de démontrer que 57 % de ces organismes risquaient de fermer à court ou moyen terme s'ils n'étaient pas aidés », poursuit Nicolas Biscaye. « Le plan de relance prévoit un déblocage des fonds à partir de janvier prochain. Nous avons encore beaucoup de travail, mais nous sommes heureux de voir que le ministre de l'Agriculture a entendu la voix des refuges indépendants et des associations de protection animale, ce qui n'avait jamais été fait auparavant. C'est un signe positif qu'il faut souligner et encourager et qui nous permet d'espérer que le bien-être animal et son respect vont maintenant faire partie intégrante des préoccupations du ministère... Cela n'aurait pas été possible sans le soutien des artistes, des députés, dont Samantha Cazebonne, et du grand public qui ont apporté un soutien déterminant à tous ces organismes de protection animale, leurs responsables, leurs bénévoles, leurs salariés qui effectuent chaque jour leur difficile mission auprès des animaux en détresse », conclut le directeur d'Ethics For Animals.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure