Claude Pacheteau

Vaccin contre la rage : quand faire le rappel

Pour être en règle, il faut faire le rappel du vaccin contre la rage de son chien ou chat. A quelle fréquence ? Cela dépend de celui indiqué par le fabricant. Le délai pour le rappel est donc variable.

Pour être en règle, il faut faire le rappel du vaccin contre la rage de son chien ou chat. A quelle fréquence ? Cela dépend de celui indiqué par le fabricant. Le délai pour le rappel est donc variable.

En matière de vaccination contre la rage, seule la période de validité du vaccin diffère d’un pays à l’autre, pour le reste tout est commun.

En Belgique, la date de rappel du vaccin contre la rage, selon celui utilisé par le vétérinaire, est variable : 1 an, 3 ans ou bien encore 4 ans.

 

Rappel de vaccin contre la rage : cela dépend du fabricant

 

« Le délai pour revaccination contre la rage est légalement reconnu comme celui étant déclaré par le fabriquant », précise Jean-Sébastien Walhin, porte-parole francophone de l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire), basée à Bruxelles.

 

3 cases spécifiques dans le passeport européen de l’animal

 

« Le règlement européen 576/2013 mentionne, dans l’une de ses annexes, que ce sont les conditions du fabricant qui sont à respecter. Ces conditions à respecter sont celles existant dans le pays où le vaccin a été fait. », poursuit-il

« De plus, dans le nouveau modèle de passeport européen, 3 cases spécifiques sont prévues, dont la dernière qui reprend la date limite de vaccination », indique-t-il encore.

Le passeport européen délivré par le vétérinaire est le seul document officiel qui atteste de la validité de la vaccination contre la rage (et de l’identification du chien ou chat par ailleurs).

 

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la rage en Belgique

Visitez le site Internet du SPF Santé Publique, qui reprend les vaccins contre la rage reconnus et agréés en Belgique avec leur délai pour la revaccination (rappel).

A noter que le vaccin contre la rage (comme n’importe quel autre vaccin) peut être financé grâce au forfait prévention contenu dans les formules Premium d'assurance santé animale pour chien et chat de SantéVet.

 

Si je sors de Belgique avec mon chien ou chat

« Les dates de rappel dépendent de l’AMM - autorisation de mise sur le marché - délivré dans le pays », confirme elle aussi Dominique Lachapèle, Dr vétérinaire en France. La durée de validité du vaccin est donc « celle indiquée sur la notice du vaccin, dans le pays où l’animal a été vacciné. »

Ainsi, par exemple, suivant le vaccin antirabique utilisé, « un chien/chat arrivant en France, vacciné en Belgique à 3 mois, n’a pas besoin d’être revacciné avant 3 ans. » En revanche, « s’il est vacciné [avec ce même vaccin] en France, c’est l’AMM français qui compte. Et donc le premier rappel doit être fait au bout d’un an ». Ce délai à respecter est celui de la majorité des vaccins actuellement disponibles sur le marché français.

A noter que le Dr Lachapèle est à l’origine du site anivetvoyage.com, bien pratique si vous souhaitez voyager avec votre animal de compagnie à l’étranger. Le site fait le point sur 93 pays avec un accès par pays et par continent.

 

Vaccin contre la rage en Belgique : à retenir

Quel que soit le vaccin contre la rage utilisé, et en cas de primo-vaccination, la vaccination contre la rage n’est considérée comme valide qu’au bout de 21 jours. Il faut en tenir en compte si l’on doit voyager à l’étranger avec son animal de compagnie. Et bien organiser ses vacances avec son chien ou chat et ses déplacements.

En Belgique, la vaccination contre la rage est par exemple obligatoire si l’on souhaite séjourner en camping.

 

Ne pas ramener de chien ou chat d’un pays à risque

Par ailleurs, « en raison de problèmes récurrents avec des chiens et des chats qui ne sont pas en ordre avec la législation sur la rage et qui sont ramenés par des vacanciers revenant de pays hors Europe, l’AFSCA souhaite attirer une nouvelle fois l’attention du citoyen sur le danger de la rage. Quelles que soient vos bonnes intentions, ne ramenez jamais d’animaux de pays à risque ! »

En raison du danger d’une éventuelle contamination, l’AFSCA applique toujours dans ce cas « très strictement les règles relatives à l’importation d’animaux de pays touchés par la rage. L’euthanasie d’un animal importé illégalement fait partie des mesures ».

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat