layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Lapin

Un lapin pour animal de compagnie

Un lapin pour animal de compagnie

Article publié le : 28/11/2018

Certains choisissent un lapin pour animal de compagnie. Ce dernier ne diffère pas d’un chien, d’un chat ou d’un autre rongeur. Le lapin doit faire l’objet d’attentions et de soins réguliers. 


Préparer l’arrivée de son lapin et l’accueillir


Avant de faire l’acquisition d’un lapin de compagnie, il faudra préparer son arrivée. Plusieurs solutions sont disponibles dans le commerce afin d’aménager son coin, son habitat : un enclos, une cage… voire la liberté totale dans certains cas. Les maîtres bricoleurs pourront par ailleurs construite l’habitat de leur lapin. 

Mais quel que soit le mode de vie retenu par le maître, il sera indispensable de respecter la nature et les besoins du lapins pour son bien être.

Ainsi, en liberté, le lapin devra de toute façon disposer d’un endroit pour aller se réfugier, se reposer, dormir. Attention aussi à ce que la maison soit correctement sécurisée (risque de grignotage de fils électriques ou autres, de blessures, de chutes, d’intoxication et autres accidents domestiques potentiels). 

Dans sa cage, le lapin – comme ailleurs si ce choix n’est pas retenu – devra pouvoir disposer d’un endroit où faire ses besoins (litière végétale comme celle disponible pour chat), un autre pour manger (nourriture, foin lacé dans un râtelier et eau) et donc un autre dévolu au repos. 

En cage, il aura besoin d’être sorti, dans ou en dehors d’un enclos. Un lapin a en effet besoin de « bouger » et ce régulièrement chaque jour. 

L’habitat sera de bonnes dimensions. Une bonne hygiène de son lieu de vie est essentielle. Aussi, le choix des matériaux influencera la facilité d’entretien. 

Une cage de transport que l’on pourra laissée ouverte afin qu’il ne l’assimile pas à quelque chose de « désagréable » pourra servir pour les déplacements avec son lapin. 

Quelques jouets afin de le distraire constitueront de petits « plus ». 

La proximité des maîtres est aussi importante, car un lapin laissé seul en permanence ne serait pas heureux. 


Lui laisser le temps de s’habituer


L’accueil du nouveau compagnon se fera en douceur afin qu’il s’acclimate progressivement à son nouvel environnement et à ses maîtres. 

Les premières approches, tentatives de caresses, « prises en mains », etc. se feront sans le brusquer, au fil des jours. 

Le lapin est un animal très sociable ; il a besoin de partager le quotidien de son foyer et ne doit pas exclu de la cellule familiale. 

Le lapin de compagnie et l'assurance santé animale


SantéVet, spécialiste de l'assurance santé chien et chat en France, propose 5 formules destinées aux NAC remboursant les frais vétérinaires en cas d'accident ou de maladie. L'une d'entre elles est réservée au lapin de compagnie.

 


SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

Partagez cet article