layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Un chat sacré de Birmanie dans un palace parisien

Un chat sacré de Birmanie dans un palace parisien

Article publié le : 06/07/2021

L'hôtel Bristol à Paris vient d'accueillir un nouveau résident un peu hors du commun : Fa-raon, un chat de race Sacré de Birmanie. Une vie de palace pour ce matou. 

Si vous souhaitez aller passer une nuit au Bristol, place parisien cinq étoiles il vous en coûtera à partir de 770 euros la chambre et entre 1 100 et 2 300 euros pour une suite.

Ce n'est pas à la portée de tous, bien que cet hôtel de luxe se définit, aux dires de son propriétaire comme un établissement familial. D'ailleurs, pour y faire régner l'esprit de famille, le dirigeant a choisi d'y accueillir un chat, en permanence.  

Très peu d'animaux de clients y sont reçus, ce sont principalement des chiens de résidents qui foulent la moquette de l'établissement en question. Mais depuis quelque temps, l'hôtel compte un nouveau résident, à demeure. il s'agit d'un chat né le 24 mai dernier. 

Baptisé Fa-raon,  ce sacré de Birmanie " se marie bien avec l'esprit de l'hôtel ", assure Didier Lecalvez, le Pdg du palace parisien à deux pas des Champs-Élysées, dans le huitième arrondissement de Paris. 


Croquettes trois étoiles !


" Il se promène partout et "symbolise désormais la petite âme féline de l'établissement ", poursuit-il.

Mais pourquoi ce chat ? " Pour ne jamais avoir une table de treize, je me souviens que le Savoy ajoutait un chat en porcelaine. J'ai donc eu l'idée d'en prendre un vrai ", explique Didier Lecalvez.

" Mes parents ont toujours eu des chats de cette race, réputée sociable. Le chat se marie bien avec l'esprit du Bristol qui se veut un palace familial et non une grande chaîne internationale ", ajoute-t-il encore.

Selon le personnel, Fa-raon fait la joie du palace et de ceux qui le fréquentent. Il joue dans le hall, flâne dans l'herbe du jardin et ronronne avec plaisir ;  " les hôtes se sentent un peu comme à la maison. Fa-raon se promène dans les parties publiques, mais n'est autorisé à aller dans les chambres avec les enfants qu'à titre exceptionnel ".

Enfin, pour ses repas, il reste aux croquettes, en toute simplicité, malgré la cuisine du chef trois étoiles de l'établissement, Eric Fréchon ! 


SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : Hôtel bristol-DR

Race de chat

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure