layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Tout ce que vous devez savoir sur les intoxications

Tout ce que vous devez savoir sur les intoxications

Article publié le : 29/03/2017

Intoxications chez le chien, le chat et petits animaux domestiques : les risques sont partout. Aussi bien à l’intérieur (cuisine, salon, salle de bain), dans les annexes (garage, buanderie) qu’à l’extérieur, au jardin. Il ne faut pas les sous-estimer. Le laboratoire vétérinaire TVM, qui s’investit entre autres dans la prise en charge des intoxications, a édité un petit fascicule très pratique et très bien documenté. Il est disponible chez votre vétérinaire et se décline également sous la forme d’un poster que vous pourrez consulter en salle d’attente. Un document précieux à avoir toujours sous la main et que vous pouvez télécharger !

Les risques d’intoxication ne sont pas anodins chez le chien, le chat et les autres petits animaux domestiques. Les dangers sont partout : aussi bien à l’intérieur des maisons et appartements qu’à l’extérieur. Tant en ville qu’à la campagne.

Prévenir ces risques est essentiel. Le plus souvent accidentelles, les intoxications sont à l’origine de nombreuses consultations.

Ces véritables urgences exigent de réagir très rapidement et de consulter un vétérinaire. Et, pour ne pas empirer l’état de santé de l’animal, il faut respecter quelques recommandations. En effet, les idées fausses sur la conduite à tenir en cas d’intoxication ont bien souvent la vie dure !

Encore faut-il parfois s’en rendre compte, car selon l’intoxication, les symptômes peuvent mettre plus ou moins de temps à apparaître. Et malheureusement, on ne prend pas toujours son animal sur le fait.

Le fascicule édité par le laboratoire TVM est un outil très pratique, très facile d’accès. Il décrit de manière détaillée où se trouvent les risques et dangers, les doses et quantités toxiques ainsi que les symptômes et comment réagir en cas d’intoxication.

Nous vous proposons de faire le tour du propriétaire dans les différents endroits de la maison où les risques d’intoxication sont les plus importants (vous retrouverez tout au long du mois d'avril 2017 la liste des principaux dangers par endroit sur notre site à la rubrique "Guide et conseils", "L'actu des animaux"). Et savoir comment réagir si votre animal en est victime.

Nous consacrons une série d’articles qui reprennent les conseils que vous trouverez sur le fascicule et le poster réalisé par le laboratoire TVM.

Ceux-ci vous rappellent les dangers dans les divers endroits de la maison : à l’intérieur (cuisine, salon, salle de bain), à l’extérieur (jardin), dans les « annexes (buanderie, garage), et la conduite à tenir en cas d’intoxication, car vous devez non seulement réagir rapidement, mais surtout ne pas commettre d’erreurs !

 

Intoxication : comment réagir ?

 

Le laboratoire TVM le rappelle clairement dans la campagne mise en place concernant les intoxications : l’essentiel est tout d’abord de ne pas attendre l’apparition d’éventuels symptômes si vous avez pris votre chien ou votre chat sur le fait. Des symptômes qui peuvent fort bien « tarder » à se déclencher d’ailleurs, et qui n’apparaissent pas tous en même temps !

 

Non aux remèdes de « grand-mère » !

 

On peut être tenté de trouver des conseils sur Internet où le pire côtoie le meilleur ! Les remèdes de « grand-mère », tout comme l’automédication, sont à éviter absolument. Vous risquez de retarder une bonne prise en charge par le vétérinaire, voire dans le pire des cas d’aggraver l’état de santé de votre animal. Votre réactivité permettra d’éviter les séquelles qui peuvent nécessiter des traitements et un suivi vétérinaire à vie à cause d’une « maladresse ».

 

Ce qu’il faut faire en cas d’intoxication

- Appeler votre vétérinaire pour le prévenir de votre arrivée. S’il est indisponible, vous pouvez contacter un vétérinaire de garde. C’est pour cela qu’il est important d’avoir toujours sous la main (comme sur son portable ou avec les papiers de son chien ou son chat) tous les contacts utiles. Aussi bien autour de son lieu d’habitation que lorsque l’on se déplace, comme durant les vacances, par exemple. Cela évite la panique pour trouver un vétérinaire de garde, d’autant plus si le problème survient la nuit ou bien un jour férié !

- Si vous le pouvez, indiquez le produit et/ou la quantité ingérée ainsi que l’heure où cela a été ingéré.

- Vous pourrez apporter chez le vétérinaire un emballage, une notice (s’il s’agit d’un produit), ou bien un morceau de plante. Ou encore expliquer le contact avec des chenilles processionnaires, un crapaud, etc.

- Ne faites pas vomir votre animal ; c’est le vétérinaire qui en décidera. Ne lui donner ni lait ni eau à boire.

- Votre animal peut être hospitalisé si nécessaire, ce qui fait l’objet d’une prise en charge pour les maitres ayant souscrit une assurance santé animale ; tout comme les examens et traitements nécessaires et le suivi.

 

En savoir plus

Pour consulter et télécharger l’infographie du laboratoire TVM et à garder sous la main !

Celle-ci reprend les principaux risques d’intoxication dans de la maison, les annexes et le jardin.

 

SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

Infographie : Laboratoire TVM - Photo : 123rf

 

Intoxication

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure