layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Stérilisation/identification du chat: ce qu’il faut savoir

Stérilisation/identification du chat: ce qu’il faut savoir

Article publié le : 27/05/2019

La stérilisation est le premier acte de protection contre les abandons, les fugues, les maladies infectieuses, les tumeurs et leur cortège de souffrances. Leur identification est par ailleurs désormais obligatoire.

Trop souvent, une portée non désirée est à l’origine de l’abandon de la chatte et/ou des chatons, qui peuvent mourir faute de soins, d’alimentation ou grandir dans de mauvaises conditions.

Chaque année, les refuges recueillent des milliers de chatons qu’ils tentent de sauver et placer à l’adoption.

Pourquoi faire stériliser son chat ?

La stérilisation a de nombreux avantages :

- Meilleure relation entre le chat et sa famille.

- Diminution conséquente du nombre des abandons.

- Un chat stérilisé et correctement nourri, chasse moins ; ainsi la petite faune sauvage est mieux préservée.

Des études ont été réalisées sur plus de 800 chatons, suivis pendant 7 ans, qui montrent que la stérilisation dès l’âge de 8 semaines ne présente pas plus d’effets secondaires que lorsqu’elle est effectuée à l’âge de 6 mois.

Elle a surtout le mérite pour la chatte comme pour le propriétaire de ne plus subir l’effet portée surprise, source trop fréquente d’abandon. Un couple de chats peut donner naissance à… 20.000 chats en 4 ans !  

de trop nombreux chats sont victimes d'abandons ou faute de stérilisation des parents vivent "dans la rue"

Une première portée n’est pas une nécessité !

Pour les chattes, le risque de tumeurs mammaires (très souvent cancéreuses) est quasiment nul si la chatte a été stérilisée avant ses premières chaleurs qui peuvent survenir dès le 4e mois.

Pour les chats mâles, leurs urines peuvent changer d’odeur lors de la puberté dès le 4e mois ; il est préférable pour le confort de tous de les castrer avant.

La stérilisation ne modifie pas le tempérament des chats, qui gardent leur caractère bien à eux, mais elle augmente leur appétit tout en diminuant leur niveau d’activité physique. La prise de poids fait partie des risques liés à la stérilisation, quel que soit l’âge auquel elle est réalisée.

7,3 M* de chats sont identifiés parmi les 13 M vivant à nos côtés, soit 1 chat sur 2.

Et la prise de poids dans tout cela ?

De récentes études montrent que la stérilisation effectuée avant le 4e mois pourrait permettre une meilleure prévention de la prise de poids.

La stérilisation chirurgicale réalisée avant l’âge de 4 mois n’arrête pas la croissance des chatons mais la ralentit.

Il est important de veiller à donner dès le plus jeune âge aux chats une alimentation diversifiée en textures, alimentation humide avec les pâtées ou bouchées et alimentation sèche, en prenant soin de mettre à leur disposition une coupelle d’eau fraîche, chaque jour renouvelée.

Le chat est un petit buveur, qui ne boit jamais à la hauteur de ses besoins s’il ne mange que des croquettes. Il a donc toujours besoin de manger une alimentation humide, pour assurer la qualité de son hydratation.

Les chats sont des carnivores stricts qui, une fois stérilisés, surtout dans leur période de croissance, ont besoin d’une alimentation riche en protéines, pauvre en amidon, et apportant les acides gras essentiels nécessaires à la maturation cérébrale.

L’identification : c’est une obligation !

Les chatons ne peuvent être cédés (donnés ou vendus) qu’une fois identifiés (à la charge du cédant) conformément à la réglementation en vigueur, et seulement à partir de la 8e semaine d’âge pour qu’ils aient pu acquérir tout le bagage nécessaire à une vie d’adulte de chat de bonne compagnie, bien socialisés à l’environnement humain.

L’identification se réalise principalement par puce électronique, injectée sous la peau, de façon indolore. C’est un acte qui ne demande pas d’anesthésie et peut être réalisé dès le plus jeune âge.

Les éleveurs, comme les refuges, prennent soin de le faire, bien avant de céder chatons et chats à un futur propriétaire.

L’identification par tatouage est encore autorisée en France et se pratique sous anesthésie générale.

Votre chat a une véritable identité et des papiers. Il est reconnu comme faisant partie de votre famille, avec une adresse et un numéro de téléphone, inscrits dans le fichier national I-CAD. Pensez à mettre à jour vos coordonnées.

L’identification est le moyen le plus sûr de vous contacter si votre chat est trouvé sur la voie publique.

*Chiffres I-CAD.

 

Une brochure sur la stérilisation du chat

Retrouvez notre brochure distribuée dans toutes les cliniques vétérinaires de france au lien suivant :

https://www.fromsmash.com/sterilisationchats

dépliant stérilisation chat SantéVet

Ce dépliant sur la stérilisation du chat a été réalisé en collaboration et le soutien de : 

- la Confédération Nationale Défense de l’Animal

- le Conseil National de la Protection Animale ;  ministère de l’Agriculture

- la Société Protectrice des Animaux 

SantéVet, Assurance santé animale. 

Vetoquinol, laboratoire pharmaceutique vétérinaire.

 

 

A retenir

Un chat non identifié ne reste en fourrière que le temps légal de 8 jours ouvrés.

Ensuite, au mieux il est placé par une association de protection animale. Mais lorsque les capacités d’hébergement sont dépassées, les chats perdus non identifiés peuvent être euthanasiés.

 

L’identification est obligatoire

- préalablement à la cession à titre gratuit ou onéreux.

- Pour tous les chats de plus de 7 mois, nés après janvier 2012.-

- Pour authentifier les informations contenues dans le passeport (vaccination contre la rage, etc.) et pour voyager à l’étranger.

L’identification obligatoire des animaux, prescrite à l’article L. 212-10, est effectuée à la diligence du cédant.

 

Eleveur dès la vente du premier chaton !

Est considéré comme éleveur toute personne vendant au moins un animal issu d’une femelle lui appartenant. La stérilisation - castration pour le mâle, ovariectomie pour la femelle - peut être pratiquée dès la 8e semaine d’âge.

Elle apporte de nombreux avantages, comme la diminution de l’agressivité envers les autres chats et du risque des tumeurs mammaires, très souvent cancéreuses chez la chatte.

 

Conseil...

Prévoir une assurance santé animale pour son chat est une sage précaution tout comme l’inscrire sur votre police d’assurance responsabilité civile.

 

Vivre en harmonie avec son chat

Les responsabilités des propriétaires * :

1 -Choisir un chat comme animal de compagnie qui ne souffrira pas de problèmes de santé ou de bien-être en raison de son patrimoine génétique, sa conformation et/ou sa crainte des humains.

2 -Comprendre les besoins du chat pour assurer la qualité de son bien-être et minimiser son mal-être. La façon de faire dépend de chaque chat. Pour les chats de propriétaires, les cinq besoins en matière de bien-être sont de la responsabilité de leurs maîtres :

Le besoin d’un environnement adapté, le besoin d’une alimentation équilibrée, la capacité à pouvoir exprimer les

comportements normaux pour son espèce, le besoin d’être hébergé avec ou à l’écart, des autres animaux, le besoin d’être protégé de la douleur, de la souffrance, des blessures et des maladies.

3 - Faire identifier** le chat par puce électronique, et l’enregistrer dans une base de données afin de permettre son identification pérenne.

4 -Faire stériliser les chats domestiques (ou utiliser les autres moyens de contraception validés) pour éviter les portées de chatons non désirés avec les problèmes inhérents. La stérilisation doit être réalisée avant la puberté du chat, qui survient entre 4 et 6 mois.

5 -Faire vacciner et fournir les soins de médecine préventive.

6 -Prendre toute disposition pour éviter les nuisances de voisinage que les chats pourraient occasionner.

*Extrait de la Déclaration Internationaledes Responsabilités envers les Chats, iCatCare.

**L’identification des chats, préalablement à leur cession, est obligatoire en France.

 

Pour en savoir plus

Contacts utiles :

- Fichier d’identification (i-Cad): 0810 778 778, sur www.i-cad.fr  et l’application Filalapat 

- Centre Antipoison Animal et Environnemental de l’Ouest (CAPAE-Ouest) : 02 40 68 77 40.

- Centre National d’Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV) : 04 78 87 10 40.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Source :

- Confédération Nationale Défense de l’Animal

- Conseil National de la Protection Animale ;  ministère de l’Agriculture

- La Société Protectrice des Animaux 

- SantéVet, Assurance santé animale. 

- Vetoquinol, laboratoire pharmaceutique vétérinaire. 

Photos : 123rf

Tatouage Stérilisation Euthanasie Identification
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure