layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Roubaix: une copropriété adopte un chat errant

Roubaix: une copropriété adopte un chat errant

Article publié le : 12/04/2018

Tom est un chat errant comme il en existe malheureusement tant d’autres. Dans une copropriété d’une résidence de Roubaix, de nombreux habitants se relaient à tour de rôle pour s’occuper du chat. Et ainsi participer notamment à ses frais vétérinaires et de nourriture. 

Tom est un chat errant comme il en existe malheureusement tant d’autres. Dans une copropriété d’une résidence de Roubaix, de nombreux habitants se relaient à tour de rôle pour s’occuper du chat. Et ainsi participer à ses frais vétérinaires et de nourriture. 

La résidence Carré des Modes a vu le jour dans le centre de Roubaix fin 2012. Depuis leur installation dans cette copropriété, près d’un tiers des habitants ont accueilli un chat errant.

Baptisé Tom, le chat a trouvé refuge dans le parking. Mais des copropriétaires se relaient à tour de rôle afin de participer aux frais de nourriture et de soins vétérinaires.

Le chat errant était déjà sur place au moment de la fin de la construction de la résidence. Et il avait pris possession de lieux en trouvant refuge dans le parking.

« Il miaulait, ça nous a émus... », confie la présidente de la copropriété, Isabelle Masson, dans un article publié dans le quotidien La Voix du Nord et mis en ligne sur son site et relayé notamment sur la page Facebook de la communauté de Roubaix, mais également sur Twitter.

 

Une belle initiative !

 

Des résidents se sont donc concertés et regroupés, lui aménageant un abri.

 

« Je n’avais jamais eu de chat chez moi... mais il était tout petit, je ne me voyais pas le rejeter. Donc j’ai installé une litière, et depuis, il dort régulièrement chez moi », témoigne un habitant de la copropriété qui prend Tom sous son aile. Et qu’il se « partage » donc avec d’autres résidants.

Toutes les personnes impliquées nettoient régulièrement l’abri confectionné dans le parking. Elles déposent également des croquettes et autres friandises. Mais surtout partagent les frais vétérinaires : « Il a eu un accident, et il a fallu aussi le stériliser, le tatouer et le vacciner. Cette année, on est à plus de 200 euros de frais », assure Christophe, un des ange-gardiens de Tom !

« Certains l’accueillent à tour de rôle chez eux, surtout en hiver. Comme Cédric, qui a pourtant déjà 4 chats. « Je ne suis plus à un près... », s’amuse-t-il.

Les résidents qui ne participent pas à cette « aide » n’ont rien à redire. « Moi, je ne suis pas trop chat, mais il ne me dérange pas », indique un habitant. « Au contraire, il chasse les rats et les souris ! »

 

Un chat qui permet de créer des liens entre habitants

 

En tout cas, Tom aura finalement permis de créer des liens entre les résidants, entre voisins. Chose que ne se serait peut-être pas produite sans sa présence.

La résidence Carré des modes va d’ailleurs peut-être devenir le «  paradis des chats ». Tom n’est pas le seul à être choyé. L’hiver dernier, une chatte a mis bas et donné naissance à une portée de 5 chatons dans le sous-sol du bâtiment. Les 4 qui ont survécu ont tous été adoptés par des familles de l’immeuble, conclut l’article de la Voix du Nord !

Source et photo : lavoixdunord.fr 

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Adoption
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure