layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Alimentation

Les cause de la dilatation-torsion d’estomac chez le chien

Les cause de la dilatation-torsion d’estomac chez le chien

Article publié le : 03/11/2015

Le syndrome dilatation-torsion de l’estomac constitue une des principales urgences en médecine vétérinaire. Plus fréquent chez les chiens de grande taille mais susceptible de toucher toutes les races, il apparaît brutalement, généralement peu de temps après un repas, et peut être mortel en absence de traitement approprié. 

La dilatation-torsion de l’estomac (DTE) est une des principales urgences en médecine vétérinaire. Elle concerne en tout premier lieu les chiens de grande taille. 

Suite à une obstruction mécanique, le sphincter qui relie l’estomac à l’intestin grêle, l’estomac du chien se remplit de gaz, générés par les fermentations de la nourriture et par de l’aérophagie, et de liquide ce qui conduit à sa dilatation. L’augmentation de taille de l’estomac est massive, cet organe pouvant alors occuper plus de la moitié de la cavité abdominale. 


Comme un hamac qui se retourne


Cette dilatation peut être suivie d’une torsion, la pression poussant l’estomac vers la gauche et le conduisant à se retourner à 180°, dans le sens des aiguilles d’une montre si on regarde le chien d’arrière en avant. On pourrait comparer ce mouvement au balancement d’un hamac.

Cette évolution en torsion n’est pas systématique et certains chiens ne feront qu’une dilatation. D’autres ne subiront qu’une torsion.

D’autres enfin, et c’est la majorité des cas, présenteront le syndrome complet, dilatation suivie d’une torsion. 

Cette situation comprime la veine cave caudale, ce qui se traduit par la chute du débit cardiaque, et entraîne des perturbations circulatoires et respiratoires. La rate peut être entraînée dans le déplacement de l’estomac et elle aussi se mettre à gonfler dans des proportions importantes.

L’évolution peut être ensuite très rapide en liaison avec la dégradation de la fonction cardiaque.

Les organes abdominaux dans leur ensemble risquent d’être touchés lors d’un tel syndrome et de subir eux aussi des lésions majeures. Toutes ces conséquences conduisent à l’installation d’un état de choc qui provoque coma et mort.

Face à cette situation dramatique, la principale urgence vise à combattre l’état de choc et à décomprimer l’estomac. 

Le diagnostic est souvent réservé, en raison des séquelles potentiellement irréversibles de certains organes, et dans tous les cas le rétablissement est long. Le traitement comporte deux volets : médical et chirurgical. 

Si l’opération est souvent inévitable, elle ne peut s’envisager que si l’état du chien le permet et est donc de toute façon généralement précédée par une réanimation médicale. 

La convalescence est toujours longue et le retour à une alimentation normale ne pourra s’envisager qu’au terme de plusieurs semaines. Les récidives sont fréquentes et la plus grande vigilance est donc de mise lors des repas ultérieurs.

Le stress pourrait aussi être responsable

On a longtemps dit qu’il était important de limiter chez les chiens de grande taille les efforts après qu’ils se soient alimentés ou qu’ils aient bu. 

Toutefois, le stress semblerait être également un facteur déclencheur. Certains éleveurs reconnus affirment que leurs chiens (pourtant appartenant à de grandes races) n’ont jamais eu le moindre problème, même en faisant les « fous après manger)

Dans le doute, on pourra préférer alimenter davantage le chien le soir, avant le coucher. Car la torsion-dilataion d’estomac est un épisode qui peut être aussi traumatisant pour le maître tant cet « accident » est violent à vivre. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat

 

Photo : Cynoclub - Fotolia.com

Chien malade
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure