layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Le premier conte audio pour faire le deuil de son animal

Le premier conte audio pour faire le deuil de son animal

Article publié le : 03/06/2021

La perte de son animal de compagnie est une épreuve difficile à traverser pour les familles pour lesquelles le chien, chat ou NAC est considéré comme membre à part entière du foyer. 63% des enfants ayant des animaux de compagnie seront confrontés à leur mort au cours des sept premières années de leur jeune existence. Aussi, pour accompagner les enfants, mais aussi les parents, Esthima, leader des pompes funèbres animalières en France, lance « Au pays d’Eden » : le premier conte audio disponible gratuitement en podcast.

1,6 millions d’animaux décèdent chaque année en France : 870 000 sont incinérés et 150 000 restitués aux familles par les vétérinaires. Environ 730 000 animaux sont donc gérés directement par les familles, sans passer par un cabinet ou une clinique vétérinaire.

À l’heure où la protection animale est au cœur des débats, les maîtres souhaitent de plus en plus bénéficier d’un accompagnement complet et d’un soutien psychologique face à cette épreuve pour pouvoir faire le deuil de son animal de compagnie

Les animaux de compagnie méritent des funérailles adaptées et respectueuses

Leader en France avec 80% de parts de marché, Veternity, pionnier dans les services funéraires animaliers, a lancé en France la marque Esthima pour apporter une solution d’obsèques personnalisées aux propriétaires d’animaux lors du décès de leur compagnon.

Le groupe a ainsi souhaité transmettre un message fort : les animaux de compagnie méritent des funérailles adaptées et respectueuses.

Esthima propose donc notamment des obsèques personnalisées pour les animaux de compagnie. Et pour aller plus loin aux côtés des propriétaires dans l’étape importante du deuil, la marque propose désormais « Au pays d'Eden ».

Il s’agit du premier conte audio disponible gratuitement en podcast pour expliquer et accompagner les enfants, mais également les parents, dans la perte de leur animal.

Mort de l’animal : l’une des premières grandes pertes qu’un enfant rencontrera dans sa jeunesse

« Nous le savons, le décès de l’animal est une véritable épreuve pour les familles », explique David Buisset, Directeur général Esthima France. « Nous le constatons chaque jour dans nos agences funéraires et nos crématoriums où les propriétaires sont de plus en plus nombreux à rendre un dernier hommage à leur animal en famille, en présence des enfants. La mort de l’animal de compagnie est l’une des premières grandes pertes qu’un enfant rencontrera dans sa jeunesse », poursuit-il.

« Pour les guider dans cette étape de deuil, comme nous conseillons leurs parents, il nous semblait essentiel de leur proposer un contenu adapté, dans un format plus ludique, en collaboration avec une psychopraticienne, spécialiste de la petite enfance. C’est notre rôle d’accompagner les mutations sociétales liées à la place de l’animal, y compris après sa mort. »

Un conte audio en 2 épisodes pour parler de la perte d’un animal aux enfants

A travers l’histoire d’Eden, une golden retriever, et ses petits maîtres Lucie et Noé, le conte audio d’Esthima raconte les derniers moments de cette chienne âgée de 12 ans. La voix de Béatrice Jumel, conteuse professionnelle, aborde des questions

« tabous » pour les enfants :

- la fin de vie,

- l’euthanasie,

- les derniers soins,

- le manque...

et explore, à travers l’expérience de Lucie, les différentes émotions que traversent les plus jeunes, sans toujours les comprendre.

Le conte donne des clés aux enfants et à leurs parents pour aborder la thématique complexe du deuil et de la mort.

Pour créer ses 2 épisodes de 10 minutes chacun, l’équipe d’Esthima s’est appuyée sur l’expertise et les conseils de Marianne Jamet, psychopraticienne spécialisée dans la thérapie par le jeu, une approche thérapeutique adaptée aux enfants de 3 à 12 ans qui connaissent des difficultés dans la gestion de leurs émotions.

« J’ai accompagné Esthima sur la réalisation de ce podcast car les livres et les contes représentent de bons moyens de créer le dialogue autour d’un sujet tel que la mort », explique cette dernière.

L’importance de la cérémonie et du rituel du deuil de l’animal de compagnie 

« Ils permettent de voir où l’enfant se situe dans son rapport à la fin de vie et lui donnent l’opportunité de poser des questions. Dans ce conte, il était important d’avoir 2 enfants d’âges différents, car tous ne réagissent pas de la même manière. A partir de 7 ans, l’enfant commence à comprendre que la mort est irréversible, alors que plus jeune, il peut avoir le sentiment de pouvoir agir sur elle via son comportement. Il est essentiel pour les parents de respecter et d’accueillir toutes les émotions de leurs enfants, quelles qu’elles soient – déni, colère, culpabilité ou tristesse – et de leur répondre de manière authentique, en utilisant les mots justes. Ce conte rappelle également l’importance de la cérémonie, du rituel, avec un temps partagé ensemble où chacun peut rendre hommage à sa façon à l’animal défunt. En accueillant la mort, les plus jeunes se familiarisent avec elle, avec cette dernière étape qui fait partie de la vie. »

 

Pour en savoir plus

Aider son enfant à surmonter le deuil de son animal

Conte audio d’Esthima, disponible gratuitement :

- en podcast sur le blog du site Esthima

- ou sur la plateforme Ausha

1er épisode « Au pays d'Eden » - 10 min.

Prochain épisode en juin 2021.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123RF / Visuel : Esthima

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure