layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité des chats

Le chaton porteur de la rage venait de Casablanca, au Maroc

Le chaton porteur de la rage venait de Casablanca, au Maroc

Article publié le : 28/11/2018

On en sait davantage sur les origines du chaton de 2 mois mort de la rage à Argenteuil (Val-d’Oise) fin octobre 2013. Il a été ramené illégalement de Casablanca (Maroc), par avion. Une procédure judiciaire est en cours et un arrêté limite la circulation des chiens, chats et furets non vaccinés et non identifiés dans le quartier où avait été recueilli le chaton. 

Le chaton (photo), trouvé le 25 octobre à Argenteuil (Val-d’Oise )par des particuliers et décédé de la rage le 28 octobre, aurait été « recueilli par des gens qui se trouvaient à Casablanca » (Maroc), a indiqué Gilles Prieto, directeur de cabinet du préfet du Val-d'Oise. 

Le chaton a été ramené par avion, via l'aéroport d'Orly, a encore précisé ce dernier. 


Une procédure judiciaire en cours


La police s’intéresse donc à ces personnes qui ont été identifiées. Si toutes les hypothèses se confirment, elles pourraient faire l’objet de poursuites pour le non respect de la réglementation en matière d’importation d’animaux en France. Une procédure judiciaire est en cours. 

Il est possible que deux autres chatons issus de la même portée et donc potentiellement porteurs eux aussi de la rage aient été ramenés en Belgique et/ou en Suisse.  

Les autorités doivent encore déterminer la date précise du voyage, apparemment entre fin septembre et début octobre. 


14 personnes identifiées et traitées préventivement contre la rage


Une vingtaine de personnes ayant été en contact avec l’animal ont été identifiées. Elles font toutes parties de familles qui ont accueillies tour à tour le chaton. Elles ont reçu un traitement préventif contre la rage, seule manière d'échapper à cette maladie qui une fois déclarée (après apparition de symptômes) est mortelle. 

Un arrêté préfectoral pour limiter la circulation chiens, chats et furets non identifiés


Concernant les chiens et chats se trouvant près du lieu où le chaton a été repéré, un arrêté préfectoral a été pris samedi 2 novembre 2013 « pour restreindre les mouvements des carnivores domestiques, c’est-à-dire, les chiens, les chats et les furets, non vaccinés et non identifiés dans une zone de 1 km autour du lieu de découverte du chaton ». 

« Les informations recueillies lors des investigations de terrain mettent en évidence que la présence du chaton s’est limitée au niveau de la rue Marguerite et des rues directement adjacentes », précise encore la préfecture.

Le numéro vert 0 811 00 06 95 mis en place continue de fonctionner de 10h à 17h toute la semaine du 4 novembre.

Chien et chat à l'étranger : ce qu'il faut retenir

Le ministère de l'Agriculture rappelle sur son site les mesures à prendre pour l'importation d'animaux en provenance de l'étranger. 

Pour pouvoir être importés sur le territoire de l’Union européenne, les carnivores domestiques de compagnie en provenance de pays tiers où la rage n’est pas maîtrisée doivent en effet satisfaire à certaines conditions sanitaires.

En plus de l’identification (tatouage ou puce électronique) et de la vaccination antirabique en cours de validité, une prise de sang pour titrer les anticorps antirabiques dans un laboratoire agréé par l’Union européenne doit avoir été réalisée au moins 3 mois avant l’arrivée dans l’Union européenne.

Ne ramenez jamais avec vous un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires en France

Le ministère de l'Agriculture rappelle par ailleurs que la rage, transmissible à l’homme, reste présente dans de nombreux pays, notamment dans la plupart des pays d’Afrique. 

Les précautions suivantes sont recommandées : 

N’’entrez pas en contact dans ces régions avec un animal, en particulier un chien ou un chat errant. Ils peuvent être porteur de la rage avant l’apparition de la maladie et vous la transmettre lors d’une morsure, griffure ou simple léchage. 

En cas de contact ou de morsure, signalez l’incident aux autorités vétérinaires du pays. 

Ne ramenez jamais avec vous un animal qui ne satisfait pas aux exigences sanitaires en France ou sur le territoire communautaire. L’entrée d’animaux non identifiés et non vaccinés, originaires de pays non indemnes de rage, est absolument interdite. 

En cas de voyage à l’étranger avec votre animal de compagnie, consultez préalablement votre vétérinaire ou les services vétérinaires du département (direction départementale de la protection des populations). 

Pour en savoir plus : contactez votre vétérinaire ou votre Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de votre lieu d'habitation. 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : DR

Vaccination Rage

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure