layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Cobaye

L’entretien du cobaye

L’entretien du cobaye

Article publié le : 15/10/2019

Quelques soins prodigués régulièrement contribueront à maintenir le cobaye en bonne santé. 

La dentition du cobaye se compose d’une vingtaine de dents. Leur pousse est permanente (1,2 à 1,5 mm par semaine). Une bonne alimentation contribue à l’usure naturelle des dents. 

Pour autant, il n’a pas la réputation de mordre, ce qui rend sa cohabitation au sein d’une famille agréable. 

De même, le cobaye n'a pas la réputation d'être un "griffeur". Ces griffes seront tout de même inspectées régulièrement afin de procéder à leur coupe dès que nécessaire. Comme on le fait pour le chien ou le chat, il faudra veiller à ne pas couper trop "loin" afin de ne pas toucher la pulpe. 


Un brossage par semaine ou par jour


Suivant la nature de son poil, l’entretien passe par un bon démêlage puis par le brossage ; il devra se faire une fois par semaine ou quotidiennement. 

Le rythme sera accentué en période de mue où le poil tombe davantage. En outre, le brossage permet aussi de débarrasser le poil des impuretés qui peuvent s’y loger et permet, en même temps pour le maître, d’inspecter son compagnon afin de s’assurer de l’absence de parasites, etc. 

Tout cela sera suivi par un lissage. 

Plus tôt le cobaye sera habitué à ces séances d’entretien, plus facile sera la tâche pour le maître. 


Et le bain ? 


Le cobaye est un animal très propre. Sauf nécessité, il n’est pas recommandé de le laver.

Dans ce cas, il faudra avoir recours à un shampoing spécialement adapté ; éviter les shampoings humains, même ceux pour bébés. Un bon séchage est nécessaire à l’issue du bain. 


La coupe de poil


Elle est particulièrement recommandée chez les cobayes à poil long. L’arrière-train sera nettoyé avec de ciseaux ou à l’aide d’une petite tondeuse en se montrant prudent.



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com 

Partagez cet article