layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Donner de l’aspirine ou paracétamol à son chien ou chat ?

Donner de l’aspirine ou paracétamol à son chien ou chat ?

Article publié le : 16/12/2020

Votre chien ou votre chat souffre de douleurs. Ou bien il a de la fièvre. Pouvez-vous lui donner de l’aspirine ? Ou bien encore du paracétamol ou de l’Ibuprofène ? La réponse est… NON ! Le recours à ce type d’automédication fait encourir un risque élevé d’intoxication pouvant être mortel pour votre animal de compagnie en cas de surdosage. De même, ces traitements, comme n’importe quel médicament, doivent être mis hors de portée des chiens et chats afin d’éviter qu’ils ne les ingèrent accidentellement. Certes, votre vétérinaire peut dans certains cas prescrire des médicaments à usage humain pour votre compagnon, mais dans des cas bien précis et à certaines doses.

En cas de fièvre et/ou de douleurs, nous utilisons souvent des médicaments en vente libre en pharmacie. Ces traitements se destinent aux humains, pas aux animaux de compagnie.

Sans respecter les doses prescrites, certains peuvent être toxiques pour notre santé. A fortiori, en aucun cas ils ne doivent être utilisés chez les chiens ou les chats. Du moins sans avis vétérinaire.  

Paracétamol : dangereux pour le chien et encore plus pour le chat

Le paracétamol est toxique pour le foie chez le chien et le chat, en détruisant les cellules avant de s’attaquer aux globules rouges.

Chez le chien, l’enzyme permettant de transformer ce médicament et d’être par la suite éliminé, est peu présente. D’où le risque accru d’intoxication s’il vous venait l’idée de soigner ainsi votre animal de compagnie. Ou bien s’il en ingérait accidentellement.

Chez le chat cette enzyme est absente. La sensibilité du chat au paracétamol est très élevée et son ingestion même à faible dose peut s’avérer mortelle en quelques heures seulement.

Les premiers symptômes pouvant apparaître d’une à 12 heure après l’ingestion ne sont pas propres à ce type d’intoxication : perte d’appétit, vomissements, difficultés respiratoires notamment chez le chat, convulsions… jusqu’au coma.

Pour traiter une intoxication au paracétamol, il existe un antidote. Mais une hospitalisation sera le plus souvent nécessaire.

Pas d’antidote contre l’intoxication à l’aspirine chez le chien et le chat

Aspirine et Ibuprofène peuvent également être toxiques pour le chien et le chat. Même si l’intoxication faisant suite à un surdosage, de l’automédication ou à une ingestion accidentelle ne provoquent pas tout à fait les mêmes symptômes, n’atteignant pas les mêmes organes, on en retrouve de similaires.  

Comme pour le paracétamol, le chat est plus sensible que le chien à l’aspirine. Les symptômes pouvant apparaître une trentaine de minutes après l’ingestion jusqu’à plusieurs heures après selon le produit et son temps de « réaction », sont au début une perte d’appétit, des nausées, puis des troubles nerveux et/ou cardiaques, des convulsions jusqu’au coma…

« Dans la majorité des cas, la quantité d’aspirine contenue dans les médicaments humains permet d'atteindre très vite la dose toxique pour les animaux domestiques », rappelle le CAPAE Ouest (Centre Antipoison Animal et Environnemental de l’Ouest).

Contrairement au paracétamol, il n’existe pas d’antidote pour l’intoxication à l’aspirine et l’hospitalisation est là aussi le plus souvent nécessaire. Tout comme elle le sera suite à l’ingestion d’ibuprofène en surdosage.

 

Pourquoi mon vétérinaire me prescrit de l’aspirine pour mon chat ?

Votre vétérinaire peut avoir recours dans certains cas à l’aspirine, notamment chez le chat afin d’éviter une thrombose et fluidifier le sang pour limiter la formation de caillots.

Mais seul le vétérinaire pourra vous conseiller de l’aspirine ou tout autre médicament utilisé en médecine humaine pour votre chien ou chat si cela est nécessaire et faute de mieux. Et toujours en vous en appelant à la plus grande prudence, en respectant la posologie qu’il vous prescrira.

 

Mettre tous les médicaments hors de portée de votre chien ou chat

Un chien ou un chat, même si ce dernier est parfois plus « méfiant », peut tout à fait s’en « prendre » à une boîte, une plaquette ou bien trouver des cachets qui seraient tombés au sol. Pensez donc à mettre tout médicament hors de portée de votre animal.

En cas d’ingestion, qu’elle fasse suite à une prise que vous avez vous-même-effectuée ou bien à un « chapardage », il faut réagir très rapidement tant soit peu que vous preniez votre animal sur le fait, ce qui n’est pas toujours le cas.

C’est une urgence vétérinaire que prend en charge l’assurance pour chien ou chat. Il faut immédiatement appeler et se rendre chez votre vétérinaire ou dans une clinique d’urgences.

Ne faites pas vomir votre chien ou chat ou ne donnez pas de charbon activé en cas d’intoxication sans, avant de le conduire en consultation, avoir eu les conseils du vétérinaire.

Si cela est possible, amenez l’emballage du produit incriminé. Cela facilitera le diagnostic vétérinaire.

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photos : Shutterstock

Vomissement Diarrhée Intoxication

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure