layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Cyanobactéries : un 2eme chien mort dans la rivière Tarn

Cyanobactéries : un 2eme chien mort dans la rivière Tarn

Article publié le : 11/07/2019

On déplore la mort d’un deuxième chien après une baignade dans la rivière Tarn, à Mas-Saint-Chély (Lozère). Des cyanobactéries seraient en cause et des consignes de prudence sont diffusées par la préfecture de Lozère. 

Après la mort d’un chien qui s’est immergé dans la rivière Tarn, à Florac, en juillet dernier, on déplore la mort d’un second animal à Mas-Saint-Chély (Lozère). 

Les analyses pratiquées lors de l’autopsie de l’animal ont confirmé une forte présence de cyanobactéries, probablement causes du décès de l’animal.

Selon le midilibre.fr, le maître du chien (un touriste de Saint-Nazaire), « a écourté précipitamment ses vacances en Lozère. Mais il est très en colère, et ne veut “pas en rester là”. »

Ne pas laisser boire les chiens dans les eaux stagnantes

La préfecture de la Lozère réitère pour sa part ses messages de prudence, qu’elle avait promulgués lors du décès d’un premier chien, en juillet dernier : 

- ne pas se baigner dans les eaux stagnantes ; 

- ne pas jouer avec des bâtons ou galets immergés ; 

- ne pas laisser boire les animaux dans les eaux stagnantes ; 

- éviter de les laisser jouer avec des galets ou des bâtons immergés. 

Une signalétique rappelant ces consignes de précaution a été installée sur les bords du Tarn, dans les 16 communes lozériennes riveraines.

La baignade reste toutefois autorisée dans la rivière.

Il est important de respecter les consignes de sécurité émises par la préfecture. En cas de doute, il convient de consulter un vétérinaire. Ce type « d’intoxication » est pris en charge par l’assurance santé animale.

 

Les cyanobactéries en France

Pour ce qui est des données toxicologiques, les cyanobactéries peuvent présenter trois types de toxines capables de provoquer divers troubles, de toxicité aiguë ou chronique : irritations ;  allergies, atteinte du système nerveux central, arrêt du système respiratoire ; troubles hépatiques, hémorragies.

C’est ce qu’il ressort d’un état des lieux qui a été présenté le 2 juin 2006 à Florac (48) lors d’un colloque. Thierry Bideau, ingénieur d’études sanitaires (DDASS de Lozère) avait alors expliqué que la présence de ces cyanobactéries avaient été remarquée dans la rivière Darling (Australie), provoquant la mort de 2 000 bovins ; dans le lac Griffin (Floride, USA - mort de 320 alligators adultes de 1997 à 2001) ; mais aussi dans la rivière La Loue (Franche-Comté, France) et la rivière  Tarn (Lozère, France) à l’origine de la mort de plusieurs chiens en 2002 et 2003.

On déplore aussi en 2005 en Lozère 6 chiens infectés (5 morts), selon les données disponibles. 

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : Fotolia.com

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure