layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Chien maladroit : et si c’était une maladie ?

Chien maladroit : et si c’était une maladie ?

Article publié le : 22/09/2015

Les chiens maladroits amusent les Internautes sur le Web où de nombreuses vidéos sont postées. Et si la maladresse chez le chien était due à une maladie dégénérative d'origine héréditaire ? Celle-ci concernerait en premier lieu les chiens d’eau romagnol (logotto romagnolo). C’est ce que des chercheurs ont découvert récemment.

Chez le Chien d'eau Romagnol (lagotto romagnolo), la maladresse peut cacher une maladie du système nerveux. C'est la découverte d'une équipe internationale, qui a aussi identifié le gène responsable. Celle-ci est composée de vétérinaires généticiens et neurologues, entre autres. Et leurs travaux et les résultats de leurs études ont été publiés dans la revue Plos One en date du 15 avril 2015.

Leur curiosité a été éveillée par 3 chiens de race lagotto romagnolo (chien d’eau Romagno)l. Une race originaire d’Italie et réputée pour ses aptitudes à la recherche de truffes. Une race de chiens pour laquelle on enregistre en France en 2014 515 naissances et inscriptions au LOF (Livre des origines français), contre 363 en 2013.

Ce sont deux frères aussi maladroits l’un que l’autre puis un chien parent éloigné qui ont au départ attiré l’attention des experts placés sous la responsabilité du Pr Tosso Leeb, de l'université de Berne, et du Pr Hannes Lohi de l'université de Helsinki.

Ceux-ci sont parvenus à identifier la cause de cette maladresse anormale constatée chez ces chiens d'eau Romagnol : il s’agirait d’une mutation génétique à l’origine d’une maladie neurodégénérative.

 

Un manque de finesse…

 

En résumé, cela « se  traduit par un manque de finesse dans la coordination des mouvements volontaires. Il ne s'agit pas d'un défaut musculaire, mais d'une atteinte du système nerveux au niveau du cervelet. »

Les analyses génétiques ont mis en avant une mutation au niveau d'un gène (ATG4D) chez les chiens de cette race qui ont été étudiés. Sur les 1.300 testés, 11% étaient porteurs du gène.

Cette découverte va pouvoir permettre de tester les chiens afin de savoir s’ils sont ou non porteurs de ce gène. Ce qui favorisera la mise à l’écart de la reproduction des chiens susceptibles de le transmettre à leur descendance. Et donc éradiquer à terme cette maladie dans le cheptel.

Source : Sciences et Avenir / Plos One

 

Maladies héréditaires chez le chien :pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les maladies héréditaires et à prédispositions raciales chez le chien, visiter le site : maladieshereditairesduchien.com

 

Santévet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Race de chien Chien malade Maladies héréditaires
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure