layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Arthrose chez le chien : un laboratoire repart en campagne

Arthrose chez le chien : un laboratoire repart en campagne

Article publié le : 24/04/2019

Une vaste campagne de sensibilisation des propriétaires vise, pour la troisième année consécutive, à favoriser le dépistage et la prise en charge d’une maladie qui touche un chien adulte sur cinq : l’arthrose. Menée par un laboratoire, elle mobilise les vétérinaires de toutes les régions de France, à partir de septembre. 

Fort du succès des premières éditions, le laboratoire Merial renouvelle pour la troisième année consécutive sa Quinzaine de l’arthrose canine.


Arthrose détectée, vitalité retrouvée !  




L’arthrose est une maladie des articulations, liée à la dégénérescence progressive et irréversible du cartilage articulaire. Malgré sa fréquence, elle reste sous diagnostiquée, car les premiers symptômes peuvent être discrets ou associés au vieillissement.

L’arthrose touche en effet plus fréquemment les chiens seniors. Mais elle peut débuter chez le jeune adulte. Sa détection systématique favorise l’instauration d’un traitement dès les premiers stades, au profit du bien-être de l’animal. 

En effet, l’arthrose est une cause majeure de douleur chronique chez le chien. Son traitement permet de soulager la souffrance et de freiner sa progression : l’animal retrouve ainsi sa vitalité. Mais la guérison du cartilage articulaire ne peut être obtenue. D’où l’importance d’un dépistage précoce, afin d’éviter l’aggravation des lésions. 


Le cercle vicieux de l’arthrose 


L’arthrose trouve son origine dans un déséquilibre entre les qualités du cartilage articulaire et les contraintes qui lui sont appliquées. Elle peut provenir ainsi d’un trouble articulaire (provoquée par une dysplasie par exemple). Mais elle peut aussi résulter de l’application d’une contrainte anormale (la pression liée au surpoids notamment) sur une articulation initialement saine.

L’inflammation de l’articulation provoque une douleur et une perte de mobilité, entraînant une fonte musculaire qui augmente encore les contraintes subies par les articulations et favorise l’inflammation… Un cercle vicieux s’enclenche. Il mène à la dégradation progressive de l’articulation et à la détérioration des conditions de vie de l’animal. 

Reconnaître les symptômes de l'arthrose chez le chien


Reconnaître les premiers symptômes de l’arthrose permet de réagir efficacement sans délais. Une arthrose est ainsi suspectée lorsque le chien peine à se lever après une période de repos ou un effort intense, boîte légèrement ou présente des raideurs. L’animal est plus souvent couché, manque d’entrain durant les promenades, grogne lorsqu’on le caresse, etc. 

Sans traitement, l’arthrose évolue inexorablement : la boiterie survient plus fréquemment jusqu’à devenir permanente, des crises de douleur (les crises arthrosiques) invalident l’animal et contribuent à aggraver les lésions articulaires. A ce stade, la maladie est bien installée et son traitement sera plus difficile. 

Inversement, une détection précoce favorise l’instauration de mesures pour briser le cercle d’aggravation de l’arthrose : soulagement de la douleur, contrôle du poids et maintien d’un exercice physique quotidien minimal, en premier lieu. 

Une campagne qui utilise des outils interactifs

L’objectif de la Quinzaine de l’arthrose de sensibiliser les maîtres à l’importance de cette maladie, leur faire connaître les signes avant-coureurs que l’animal peut présenter, et les inciter à consulter leur vétérinaire afin de confirmer le diagnostic et, le cas échéant, débuter un traitement approprié. 

Pour cela, elle s’appuie sur des outils de communication interactifs :

- Un site web dédié, www.arthroseduchien.fr, explique la maladie et présente des conseils, des vidéos et des témoignages de propriétaires. Un questionnaire d’auto-évaluation du risque arthrosique de son animal, basé sur des questions simples et pratiques, est également proposé en ligne.

- Un relais sur les sites web les plus fréquentés par les propriétaires d’animaux de compagnie (sous forme de bannières et liens) est complété d’une information directe par le biais d’e-mailing en partenariat avec Wanimo et Wamiz.

- Et, nouveauté 2012, une application mobile gratuite est disponible sur iPhone et androïd. 

En plus d’un test d’auto-évaluation, elle offre un suivi interactif du traitement de l’animal, permettant au propriétaire de mesurer les progrès réalisés par son chien et d’évaluer sa qualité de vie. 

La mascotte "Scratchy" anime une fois encore l’opération, lui ajoutant un caractère attractif et ludique. Le petit chien revêt ses habits de lumière dans une déclinaison vidéo sur le thème du cirque (à visionner sur You tube). 



L’athrose : ce n’est pas une fatalité 

Chez leur vétérinaire, les propriétaires retrouveront le message essentiel de la campagne : l’arthrose n’est pas une fatalité ! Ils pourront faire bénéficier leur chien d’une consultation de dépistage, de conseils de prévention et, si besoin, d’une prise en charge thérapeutique. 

Lorsque le diagnostic de l’arthrose est confirmé, les soins associent un traitement médical, afin de soulager la douleur, et des mesures d’hygiène de vie (alimentation adaptée, contrôle du poids et de l’activité physique de l’animal, organisation des espaces de vie dans le logement, etc.). 

Les médicaments les plus souvent utilisés contre la douleur arthrosique sont les anti- inflammatoires non stéroïdiens. Certains d’entre eux bénéficient d’une bonne efficacité et d’une sécurité d’emploi qui permet de les administrer sur de longues périodes. L’animal retrouve sa mobilité et une bonne qualité de vie. 



Source : Merial



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Visuel : Merial ; photo : Fotolia.com

 

Arthrose
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure