layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

A quoi sert un club de race ?

A quoi sert un club de race ?

Article publié le : 22/09/2015

330 races de chiens sont reconnues par les instances officielles de la cynophilies. Chacune d’elles dispose d’un club de race - reconnu officiellement par la SCC (Société Centrale Canine) -, qui en gère la promotion. Certains clubs regroupent plusieurs races. 

En France, un seul club est officiellement reconnu par race par la SCC (Société Centrale Canine). Après une période probatoire de mise en stage d’affiliation, le club en question devient officiel.

Chaque race de chiens a son club et certains clubs ont à gérer la destiné de plusieurs races à la fois.

Le rôle d’un club de race est de promouvoir celle(s) dont il a la charge, en assurer la bonne évolution (type physique, caractère…) en se référant au standard en vigueur – ce dernier peut appartenir à la France, mais aussi à un pays étranger.

Le club a aussi un rôle de conseil, notamment envers les futurs acquéreurs ou les maîtres néophytes, mais aussi un rôle de ‘’rassembleur’’ (publication d’une revue, organisation de diverses manifestations) en faisant dans la mesure du possible abstraction des inimitiés que l’on trouve malheureusement dans le monde du chien !

C’est aux clubs de race qu’incombent l’organisation annuelle de diverses expositions comme la Nationale d’élevage et de plusieurs Spéciales de race. 

Au sein des clubs, il existe diverses commissions, comme celle dédiée à l’élevage, l’autre à l’Utilisation (sports canins), etc. ainsi que des délégations régionales. 

Une grille de cotation et un code d’éthique

Un club de race met généralement en place ce que l’on appelle une grille de cotation. Celle-ci établit des critères qui permettent, si les chiens y répondent, d’être classés à l’aide de points. Ces derniers sont fonctions des prix obtenus en expositions canines, entre autres, et constituent donc un gage de qualité.

En dehors de la grille de cotation mise en place par le club de race certains ont également créé un code d’éthique ou une charte. Les éleveurs qui y adhèrent s’engagent donc à la respecter en vue de mettre en avant les élevages de qualité. On retrouve dans les conditions à suivre aussi bien des notions de bien-être des chiens (nourriture, rythme des saillies, hygiène des locaux d’élevage, etc.).

Associations et Rescues

En France, si un seul club est reconnu par la Société Centrale Canine par race, rien n’interdit de créer ou d’adhérer à une association. Elles sont assez nombreuses, mais n’ont pas les mêmes pouvoirs ni les mêmes prérogatives que le club officiel. 

Ainsi, par exemple, elles ne peuvent pas organiser des expositions canines avec des jugements permettant l’homologation de titres. En revanche, ces associations mettent notamment en place des journées de rencontres conviviales où les membres partagent leur passion pour leur race de prédilection.

Elles aussi peuvent éditer un bulletin, organiser des conférences avec des vétérinaires, entre autres, informer les futurs acquéreurs, etc. 

Enfin, on voit de plus en plus, malheureusement, se créer des associations venant en aide aux chiens abandonnés (les Rescues). Ces associations de défense tentent de replacer ces chiens ou bien de leur trouver une famille d’accueil provisoirement. Ces associations fonctionnent pour la plupart avec les clubs de race qui les soutiennent. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : SantéVet-DR

Lof Race de chien
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure