layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Tiques chien et chat : toujours présentes et dangereuses

Tiques chien et chat : toujours présentes et dangereuses

Article publié le : 23/09/2015

Dès 0°C et jusqu’à 20 °C : telle est la température propice à la multiplication des tiques. Autant dire que l’automne est une saison où elles sont encore présentes. De nombreux antiparasitaires, voire un vaccin pour l'une des maladies dont elles peuvent être responsables, existent afin d’en protéger le chien et le chat.

Il est essentiel de protéger son chien ou son chat contre les tiques. En effet, ces parasites de la famille des acariens (et plus spécialement des araignées) peuvent transmettre de nombreuses maladies, certaines graves.

La plus répandue est la piroplasmose (le traitement doit être rapide), mais il existe aussi l'erlichiose ou encore la maladie de Lyme (borréliose), dernière maladie contre laquelle un vaccin existe. 

De 0 à 20°, les tiques se multiplient. Donc la fraicheur et l’humidité ne sont pas leurs « ennemies ». Printemps et automne sont les saisons où on les trouve le plus fréquemment, mais chiens et chats doivent être protégés tout au long de l’année. 


Présentes en de nombreux endroits


Et ce, qu’ils vivent à la campagne ou en ville. Car si les tiques sont présentes dans les herbes, broussailles, buissons, forêts, on peut aussi tout à fait les trouver dans des haies de jardins voire dans des parcs. 

C’est en tombant sur l’animal que la tique s’accroche avant de « mordre » l’animal. Ce n’est pas systématiquement le repas de sang qui est responsable d’une des maladies qu’elle peut inoculée (donc la quantité de sang pompée). C’est parfois aussi un parasite qu’elle inocule, comme c’est le cas pour la piroplasmose.  

 

De nombreuses armes pour protéger chiens et chats

Outre le vaccin contre la piroplasmose, il existe de nombreuses armes afin de lutter préventivement contre les tiques : sprays, colliers, pipettes (spot-on).

Ces antiparasitaires permettent la destruction de cet acarien avant qu’il ne puisse se fixer sur le chat ou le chien.

Vaccin et traitements peuvent être remboursés en partie par l'assurance santé chien ou l'assurance santé chat, comme c'est le cas notamment avec le forfait prévention proposé par SantéVet.

Certains produits résistent à l’eau, ce qui peut être pratique pour les animaux sortant sous la pluie ou en cas de baignade.

Demandez conseils à votre vétérinaire qui vous guidera sur le produit le mieux adapté à votre compagnon et établira avec vous un calendrier pour les traitements. 

A noter qu'il existe également des produits spécifiques afin de traiter l'environnement. 

 

Et si mon chien ou mon chat protégé en attrape quand même une ?

Même protégé, un chien ou un chat peut « attraper » une tique.

Il existe des crochets (comme celui baptisé O’Tom) qui permet de retirer la tique sans que la tête ne reste « plantée » dans le corps de l’animal.

Ce crochet est notamment disponible chez les vétérinaires et offre l’avantage de pouvoir être utilisé « seul », c’est-à-dire sans produit.

Autrefois, on utilisait de l’éther afin d’endormir la tique avant de la retirer, ce qui fait partie du passé ! 

Régulièrement, inspectez soigneusement votre compagnon ; la présence d’une tique se repère assez facilement. 

Les maladies provoquées par les tiques (soins, traitements) sont remboursées par la mutuelle santé chien et chat. 





SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : Fotolia.com

Tique Piroplasmose Maladie de lyme Vaccination Antiparasitaire
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure