layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention des chiens

Un nouveau test génétique pour le setter irlandais

Un nouveau test génétique pour le setter irlandais

Article publié le : 23/09/2015

Le laboratoire Antagene commercialise un nouveau test génétique pour dépister l’insuffisance d’adhérence leucocytaire (Clad) chez le Setter Irlandais. Une maladie héréditaire qui toucherait 20 % du cheptel européen.  

Le laboratoire Antagene commercialise un nouveau test génétique pour dépister l’insuffisance d’adhérence leucocytaire (Clad) chez le Setter Irlandais. 

Le Clad (Canine Leucocyte Adhesion Deficiency ou Insuffisance canine d’adhérence leucocytaire) est une maladie génétique qui concernerait a priori que le setter irlandais. 

Elle se caractérise par une anomalie du système immunitaire entraînant un dysfonctionnement du mécanisme de défense du chien. Elle se manifeste par des complications infectieuses graves et récurrentes dès la naissance. 


20 % de setters irlandais seraient atteints en Europe


Le Clad est une maladie autosomique récessive. La fréquence de chiens porteurs est estimée à 20 % en Europe, mais est probablement inférieure en France. « Cependant, la sur utilisation d’étalons porteurs et la consanguinité pourraient conduire à une augmentation rapide de la fréquence de cette maladie », précisent les responsables du laboratoire Antagene.  

Ce test permet donc de dépister les reproducteurs et les chiots porteurs et d’adapter les croisements afin d’éviter la propagation de l’anomalie génétique au sein de la race. 


Pour en savoir plus

Des informations complètes concernant ce test et les modalités pour le commander sont disponibles sur le site d’Antagene : www.antagene.com

 

Une maladie identifiée la première fois en 1975

C’est en 1975 que cette maladie génétique a été identifiée la première fois en 1975 chez le setter irlandais. 

Cela se manifeste dans les premières semaines de la vie de l’animal. Les chiots qui sont touchés peuvent être petits et lents dans leur développement et présenter des infections dès leur jeune âge. 

A partir de 8 et jusqu’à 14 semaines, il peut apparaître  une inflammation des gencives. La plupart des chiots atteints présentent des articulations gonflées ce qui affecte les mouvements et conduit le chien à ne plus pouvoir se lever. 

On peut aussi noter un élargissement de la mâchoire inférieure dû aux excroissances, ce qui rend difficile l’ouverture de la bouche. Tous ces symptômes ne sont pas concomitants. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Red Club (Club du Setter Irlandais)

Race de chien Maladies héréditaires

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure