Claude Pacheteau

Connaître les differents types morphologiques du chat

Les différentes races de chats sont réparties selon des critères physiques qui les distinguent nettement les unes des autres.

Les races félines ont été scindées en trois catégories de poil selon leur longueur : court, mi-long et long, cette dernière catégorie regroupant les persans.

Les catégories de poils ont elles-mêmes été réparties en différentes catégories morphologiques, au nombre de trois. Il y a tout d’abord le type dit longiligne (ou oriental).

En font partie les chats à la silhouette fine, des chats que l’on pourrait qualifier d’athlétiques et d’actifs. Citons, entre autres pour exemple, le siamois ou encore l’oriental.

Chez cette catégorie, le corps est long tout comme l’encolure qui est par ailleurs dégagée du corps ; l’ossature est fine, ainsi que la queue elle-même longue ; le profil est convexe et la tête, vue de face, est triangulaire. 

On trouve ensuite le type bréviligne encore appelé cobby. C’est le cas du persan, du burmese ou, chez les semi-cobby, du chartreux notamment. 

Chez ces races, le corps est massif et court sans que cela nuise à l’impression de puissance qu’il dégage. L’ossature est forte et l’encolure épaisse et assez courte, tout comme la queue. Le profil est concave et -, vue de face, la tête est ronde.

Vient enfin la catégorie des chats appartenant au type médioligne. Le corps est rectangulaire avec une solide ossature ne présentant toutefois aucun excès. L’encolure est forte et dégagée, la queue moyenne.

Les Anglo-saxons divisent cette catégorie de chats en trois autres : cobby, semi-foreign et foreign.

 

Santévet

Leader de l'assurance santé animale 

Photos : Kirill Vorobyev / Vasiliy Koval-Fotolia.com