layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Chiens et chats sous Prozac aux Etats-Unis

Chiens et chats sous Prozac aux Etats-Unis

Article publié le : 23/09/2015

Un documentaire de société inédit diffusé sur la chaîne France 5, « Etats-Unis : chiens et chats sous Prozac », porte un regard sur la société américaine à travers les névroses des animaux domestiques et… de leurs maîtres.

Un documentaire de société inédit diffusé sur la chaîne France 5, « Etats-Unis : chiens et chats sous Prozac », porte un regard sur la société américaine à travers les névroses des animaux domestiques et… de leurs maîtres 

Les Etats-Unis comptent plus de 170 millions de chiens et chats. Plus qu’ailleurs, l’anthropomorphisme bat son plein. Les "spas" destinés aux animaux domestiques offrent des séances de "pédicure", des plats gastronomiques préparés par de grands chefs sont proposés dans les épiceries fines... On peut même envisager des greffes cardiaques ou des implants d'embryons pour nos chers compagnons à quatre pattes, à condition, bien sûr, d'en avoir les moyens !

Pourtant, chaque année, on recenserait aux Etats-Unis de quatre à cinq millions de chiens et chats éliminés dans les refuges et fourrières pour troubles du comportement.

Les animaux domestiques souffrant de plus en plus de « névroses », l’industrie pharmaceutique a donc notamment mis au point des médicaments spécifiques pour soigner l'angoisse de la séparation, la diminution des capacités mentales liées à la vieillesse ou encore l’agressivité. Du Prozac version chiens et chats. 


Un juteux marché pour l'industrie pharmaceutique


Ces psychotropes font les beaux jours de l’industrie pharmaceutique. Ce juteux marché atteint en effet 4 milliards d’euros par an ! 

Le documentaire présente le cas de Zig, une chienne qui mord et aboie. Sa maîtresse l’a donc mise sous « Reconcile », la version animale du Prozac en médecine humaine. Il nous montre aussi Priscila, adoptée par Emilie. Cette chatte suit un traitement contre le stress pour ne plus se lécher jusqu'au sang quand sa maîtresse s'absente.

Nicholas Dodman, vétérinaire comportementaliste, est un précurseur des traitements psychiatriques animaliers. A chaque maladie, il a sa réponse « pilule bleue » qu’il prescrit dans sa clinique. 

Pour dénoncer ces pratiques, deux intervenants s’expriment : Yann Dunbar , vétérinaire comportementaliste et éducateur canin renommé et Hank Davis, psychologue "évolutionniste". 

Ce dernier estime qu’aux Etats-Unis, « l'anthropomorphisme a dépassé toutes les bornes en Amérique du Nord où le commerce des animaux s'élève à 43 milliards d'euros par an. " L'homme remodèle les animaux familiers à son image et les bêtes deviennent des petits humains à fourrure habillés comme des enfants ", dit-il. " Les chiens et les chats partagent la vie et les névroses des hommes ", déplore-t-il.

 

L’assurance santé pour chiens et chats et les soins vétérinaires aux Etats-Unis

1 million d’animaux de compagnie sont assurés aux Etats-Unis sur les quelque 172 millions recensés (94 millions de chats et 78 millions de chiens). 

Aux Etats-Unis, près de 2 000 sociétés proposent des mutuelles pour chiens et chats à des prix attractifs pour leurs  propres employés. Parmi ces entreprises : Google, Blockbuster ou encoreColgate-Palmolive…

En 2010, on estime les dépenses en frais vétérinaires des Américains pour leurs animaux de compagnie (chiens et chats) à 13 milliards de dollars. 

Un sondage effectué pour le compte de l’Associatepress-Petside a relevé que 62 % des propriétaires d’animaux de compagnie sont d’accord pour aller chez le vétérinaire si la facture ne dépasse pas 500 $ (360 €) ;  ils ne sont plus que 42 % quand les coûts passent à 1 000 $ (720 €) , 35 %  pour 2 000 $ (1 441 € environ), et 22 % pour 5 000 $ (3 603 € enviton) .

Une personne sur cinq ayant répondu à ce sondage déclarait qu’il s’inquiétait beaucoup du fait d’être dans l’impossibilité de recourir au vétérinaire pour des raisons financières, et 95 % déclarait n’avoir pas d’assurances santé animale pour leur chien ou leur chat. 

Pour ceux qui ont choisi d’assurer leurs animaux de compagnie, les cotisations vont de 10 $ par mois (7,20 €) pour la couverture des accidents léger, à 75 $ par mois  (54 € environ) pour des contrats incluant l’acuponcture, entre autres.  

La plupart des Américains auraient recours à des contrats coûtant 30 $ par mois en moyenne (21 € environ), et qui couvrent les soins d’urgence, les maux et traitements courants. 

Source : AARP

 

France 5

Etats-Unis : chiens et chats sous Prozac, 52 minutes réalisé par Patrick Reed (2009) ; diffusion le 15 mars à 20h40. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photos : France 5 et Fotolia.com

Comportement Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure