layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Maladies et prévention

Aoûtats : les chats en sont aussi victimes

Aoûtats : les chats en sont aussi victimes

Article publié le : 23/09/2015

Les aoûtats sont aussi baptisés vendangeurs. Il s’agit de larves d'acariens. Ils sont présents dans les herbes (jardins, pelouses, etc.) ou encore dans les champs et se fixent aussi bien sur les chats, les chiens, que les humains. 

Pas vraiment dangereux, mais très désagréables, les aoûtats (Thrombicula automnalis) occasionnent des grattages. Le maître qui en a été « victime » un jour peut comprendre ce que l’animal ressent alors ! Il n’est pas rare que le chat ou le chien se gratte au point d’avoir la peau à vif tant cela le démange.

Un léchage intensif peut également être le signe de la présence d’aoûtats, notamment si le chat ou le chien fait comme s’il se mordait les pattes. 


Facilement repérables


Ces minuscules parasites se fixent à la peau et se nourrissent du sang de leur hôte. En inspectant le chat ou le chien, on repère facilement leur présence : une coloration orange caractéristique est visible au point de fixation de ces parasites qui finissent par se détacher et tomber au sol.

Leurs endroits de prédilection sont ceux où la peau est la plus fine. Ainsi, chez l’animal, ils se « logeront » facilement à l’intérieur des cuisses, aux aisselles, dans les espaces interdigités, mais aussi aux oreilles voire sur les testicules pour les mâles.

Il existe des insecticides afin de lutter contre ces parasites disponibles dans le commerce. Mais Il est conseillé que le chien où le chat ne lèche pas – du moins une heure durant après l’application du traitement – les zones traitées.

Demandez conseil à votre vétérinaire, car les antiparasitaires luttant contre les puces et les tiques chez le chien et le chat peuvent être efficace contre les aoûtats. Il n’est pas inutile d’avoir ce genre de produit dans la trousse de soin de son compagnon.

Ils portent finalement mal leur nom ! 

Il n’y a pas de règle générale concernant les dates d’infestation par les aoûtats qui décidément portent mal leur nom : dès le début du printemps et bien entendu en été comme leur nom l’indique, il est possible toutefois qu’un chat ou un chien en soit infesté en hiver, notamment si ce dernier est placé sous le signe de la douceur.

Pour ce qui est de leur localisation, on les trouve partout en France.

 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com

A propos de l'auteur

Claude Pacheteau
Claude Pacheteau > Voir sa fiche
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure